Accueil Sport Taekwondo: Anthony Obame, le champion maltraité

Taekwondo: Anthony Obame, le champion maltraité

PARTAGER
DR.

De retour à Libreville, après avoir remporté la médaille  d’or dans sa catégorie au championnat d’Afrique des Nations au Maroc qui s’est déroulé du 28 au 30 mars dernier, l’athlète  gabonais Anthony Obame, a animé une conférence de presse en début de semaine, pour  instruire les hommes des médias sur de son dernier sacre,  des  compétitions à venir non sans faire l’impasse sur le mal-être de la Fédération Gabonaise de Taekwondo.

La conférence de presse animée par le nouveau champion d’Afrique, avait un but pédagogique. Notamment instruire les journalistes et aussi ses fans  sur les différentes performances qu’il a réalisées depuis qu’il exerce cette discipline : « J’ai au total quatre médailles  dans cette compétition. Deux en or (2014et 2018), une en bronze(2010) et une autre en argent(2016). Et pour ce qui ne le savent toujours pas, je vous rappelle que chaque année, j’obtiens au moins une médaille, dans toutes les compétitions auxquelles je prends part, au nom de mon pays car certains pensent qu’après les jeux olympiques de 2012, j’ai eu une période de disette »,  s’est-il exprimé.

Cette conférence de presse était  aussi  une occasion pour l’athlète gabonais de déplorer  la situation dans laquelle se trouve la Fédération Gabonaise de Taekwondo : « Aujourd’hui, la fédération n’existe pas. Il y a deux camps. Et pour prendre part aux compétitions  sur la scène internationale, c’est la fédération qui doit inscrire les athlètes. Ce qui n’est pas le cas. Ce sont les associations qui font vivre le taekwondo. Pour ceux qui ne le savent pas encore, moi, j’ai la chance de contacter la Fédération mondiale pour me faire inscrire avec l’appui de mon manager et aussi grâce à mon statut, tel n’est pas le cas pour les autres jeunes gabonais qui veulent eux aussi inscrire leur nom sur la scène internationale »,  a-t-il laissé entendre.

Alors qu’il s’était déjà  exprimé sur la question de la subvention de l’athlète de haut niveau dans  le journal télévisé de 20h, le  09 avril dernier, sur Gabon Première, Anthony Obame, est une fois de plus revenu sur la question  lors de sa conférence de presse. Il a indiqué que depuis 2016, il n’a jamais trouvé de solution pour son manager, Maximin Obame. Malgré les différentes correspondances adressées aux différents ministres qui se sont succédé à la tête de ce ministère. En marge de tous ces problèmes, Pour les futures compétitions, Anthony Obame a révélé qu’il souhaiterait  prendre part à toutes les compétitions  a venir pour continuer à défendre les couleurs du Gabon.

PARTAGER