Accueil Sport Restructuration des Panthères du Gabon : Alain Claude Bilie Bi Nzé «Il n’existe pas...

Restructuration des Panthères du Gabon : Alain Claude Bilie Bi Nzé «Il n’existe pas de titre foncier en équipe nationale»

PARTAGER
AlainClaude-BilieByNze/©Gabonreview

Ainsi parle Alain Claude Bilie Nzé, le ministre des sports, lors d’un entretien qu’il a accordé à la presse, il y a quelques jours. Dans le cadre de la restructuration de l’équipe fanion de football du Gabon qui a commencé par les choix du sélectionneur national et du directeur technique national, ACBN compte aller au bout des réformes engagées.  «Le choix du nouveau sélectionneur et du DTN  ne constitue que l’acte 1 de cette opération qui devra se poursuivre avec le choix des autres membres du staff technique et administratif».

L’heure est à la restructuration de l’équipe nationale de football. Après plusieurs tares observées dans le fonctionnement de l’équipe fanion du football, le ministre des sports, Alain Claude Bilie Nzé, compte bien aller au bout des réformes déjà engagées. Ceux qui ont pensé qu’il suffisait d’un simple choix du sélectionneur national et d’un directeur technique national pour restituer l’équipe, il n’en est rien. En fait, à en croire Bilie Bi Nzé, le choix de ces deux techniciens n’est que le début d’un processus «Le choix du nouveau sélectionneur et du DTN ne constitue que l’acte 1 de cette opération qui devra se poursuivre avec le choix des autres membres du staff technique et administratif», a indiqué ACBN.

Il faut dire qu’Alain Claube Bilie Nzé veut nettoyer totalement la maison du football, qui commence en premier lieu avec la restructuration des panthères du Gabon. Si, selon les certaines sources, le nouveau sélectionneur national Patrice Neveu, dont le choix a été rendu officiel il y a moins d’une semaine seulement, ce dernier, a pour mission de constituer une équipe de football avec des jouer locaux, l’objectif étant, indiquent certains, la qualification pour la Can 2021 au Cameroun. Il y a  aussi qu’au-delà des joueurs, qui ont presque fait des Panthères du Gabon leur titre foncier, le changement sera également au niveau des staffs techniques et administratifs. «Il n’existe pas de titre foncier en équipe nationale», a indiqué ACBN.

Il est donc fort probable pour le patron des sports dans le pays, que certains postes vont connaitre de nouveaux visages «La Fegafoot devra faire la proposition des hommes et femmes qui occuperont  les postes vacants de la nouvelle équipe. Mais nous ne souhaitons pas voir des personnes qui trainent des casseroles intégrer cette équipe que nous avons décidé de reconstruire».

Pour cette nouvelle configuration de l’équipe nationale de football  du Gabon, pas de démis mesures, fini les prolongations souvent observées lors des précédentes rencontres et autres compétitions.

« Nous ne souhaitons plus que la composition de l’équipe nationale se fasse six mois avant. Il faut qu’il y ait de la concurrence à tous les niveaux», a-t-il dit. «Nous trouvons anormal que les meilleurs buteurs de nos championnats ne soient souvent pas sélectionnés. Nous organisons un championnat pour que les meilleurs joueurs puissent être appelés en équipe nationale », a précisé le membre du gouvernement.

PARTAGER