Accueil Sport Panthères du Gabon : la sérénité toujours pas retrouvée

Panthères du Gabon : la sérénité toujours pas retrouvée

PARTAGER
Mario Lémina en froid avec le sélectionneur national/(c)DR.

Après l’épisode Pierre Emerick Aubameyeang, qui fustige la gestion de la sélection nationale,  Mario Lémina serait aussi mécontent et menacerait, selon certaines indiscrétions, de boycotter la sélection tant que Daniel Cousin demeure sélectionneur. 

Deuxième de so’ groupe m, après un faux départ, les Panthères du Gabon qui s’apprêtent à affronter les Aigles du Mali le 11,novembre prochain, n’ont vraiment pas droit à l’erreur, si tant est qu’elles veulent s’assurer d’un ticket pour la Can 2019. Sauf que la sérénité qui y règne n’est pas pour emmener les coéquipiers de Didier Ovono Ebang, à bien entamer la prochaine rencontre à Libreville. Et pour cause, le cas Mario Lemina. 

A en croire certaines indiscrétions, le milieu de terrain des Panthères du Gabon, serait en froid avec le sélectionneur national Daniel Cousin, qui n’aurait pas, semble t-il, apprécié  son attitude au dernier rassemblement. Une situation qui aurait poussé Mario Lémina à souffler à certains, qu’il ne voudrait plus être appelé au rassemblement tant que Daniel Cousin demeure sélectionneur. L’information sera confirmée lors de la rencontre Mali-Gabon à Libreville.

Autre point lourd qui n’a pas encore confirmé sa présence à cette rencontre, c’est bien PEA. Le capitaine des Panthères avait abandonné la sélection dernièrement lors de la rencontre retour à Juba au Soudan du Sud-Gabon, en raison de l’avion affrété par le FNDS. Même si Daniel Cousin avait sur Rfi indiqué que son capitaine était absent  pour des raisons de douleur au dos, reste que la dernière sortie du ministre en charge des sports, Billie Bi-Nzé, n’a pas été tendre avec le fils d’Aubame Yaya.

PARTAGER