Accueil Sport Panthères du Gabon : Daniel Cousin réclame 224miliions au ministère des sports

Panthères du Gabon : Daniel Cousin réclame 224miliions au ministère des sports

PARTAGER
©DR

Remercié suite à la non qualification des Panthères du Gabon pour la Can 2019, Daniel Cousin, qui ne vit plus au Gabon depuis son limogeage, a porté plainte au ministère de sports pour des impayés de salaire. Il réclame donc à l’Etat Gabonais, via le ministère des sports, une enveloppe de plus de 200millions.

Est-ce un bras de fer qui s’annonce être l’Etat gabonais, via le ministère des sports et l’ancien international et sélectionneur national, Daniel Cousin ? E tout cas, mécontent de son traitement alors qu’il était à la tête de l’équipe nationale du Gabon, les Panthères, Daniel Cousin, a décidé de se faire entendre autrement. Si pour percevoir la première tranche de son enveloppe et d’exiger un contrat de travail, l’ancien attaquant des Panthères avait choisi la presse pour le faire, cette fois, pour recevoir l’intégralité de son dû, il a choisi la voie judiciaire.

Il a donc décidé de porter plainte au ministère pour des impayés de salaire. Ainsi, il réclame une enveloppe de 224 millions de FCFA. Dans cette enveloppe, indique une source, sont compris les arriérés de salaire durant  ses fonctions de sélectionneur jusqu’à son départ à la tête des Panthères.

Faut-il le rappeler, Daniel Cousin avait été nommé sélectionneur national par l’actuel ministre des sports. Or, comme le veut la logique, c’est en principe la fédération gabonaise de football qui devait le faire. Billie Bi Nzé avait, semble-t-il, fait autrement. C’est pourquoi cette plainte est adressée au ministère des sports et non à la fédération. Si Daniel Cousin avait bien débuté sa carrière de sélectionneur des Panthères du Gabon pour l’amour du pays, seulement voilà, dès l’entame de ses prestations, il n’avait pas été payé. D’où sa première sortie en février dernier. Une sortie qui lui a permis de recevoir une première partie de son enveloppe.

Autre fait, personne n’a jamais su à combien valait le contrat de Daniel Cousin. Pour l’heure, notons qu’après ces informations, le ministère des sports, encore moins la fédération n’ont réagi sur la question.

PARTAGER