Palais des sports de Libreville: les travaux à pas de tortue à...

Palais des sports de Libreville: les travaux à pas de tortue à quatre de la compétition de hanballe toujours en chantier

763
0
PARTAGER
Le palais de sports de Libreville, toujours en travaux/DR.

A quatre mois de la 23ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations de handball masculin au Gabon, les travaux de construction du palais des sports de Libreville devant abriter cette compétition, ne sont pas plus avancés.

Le Ministre de la jeunesse des Spots, des Loisirs et du Tourisme, Mathias Otounga Ossibadjouo, effectuait hier une visite du chantier de construction du palais des sports de Libreville, devant abriter en janvier prochain, le rendez-vous continental, de la Coupe d’Afrique des nations(CAN) de handball masculin. Mais force a été de constater par le patron du département des sports, qu’en quatre mois de travaux, et depuis la visite dudit site par le Béninois Mansourou Aremou, président de la confédération africaine de handball (Cahb) le 29 juin dernier, le futur palais n’est toujours pas prêt à être livré. Toute chose qui a amené le ministre à demander aux entrepreneurs de « fournir un peu plus d’efforts, afin que la Can de handball ne se dispute pas sur un chantier inachevé, comme ce fut le cas de celle que le Gabon a accueilli au début de cette année à Oyem et Port-Gentil. »

Rappelons que c’est le 28 janvier dernier au Caire (Egypte) que l’ex Vice présidente de la Fédération gabonaise de handball (Fégahand), Ange Makilat, avait procédé à une véritable opération de charme, pour ravir l’organisation de la 23ème édition de la Can de handball au profit du Gabon. Cela par des arguments des plus convaincants. « L’avancement des travaux du futur Palais des sports…tout sera fin prêt en janvier 2018… » affirmait-elle. Mais aujourd’hui, selon les techniciens, et la mission de contrôle et de surveillance des travaux « ce projet nécessite non seulement une réévaluation, mais en plus risque de ne pas être livré dans les délais. A cause par exemple, du retour des pluies, l’ampleur des travaux restant… »  Ce qui ne semble pas faire les affaires du Ministre des sports « la compétition s’approche et il n’est pas question que les délais soient allongés » a-t-il insisté en s’adressant aux entreprises chargées des travaux

D Ntongone

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE