Litige au sommet du noble art

Litige au sommet du noble art

336
4
PARTAGER

Le secrétariat exécutif répond à Jean Maurice Mboumba Ibinda

Suite à la récente sortie de Jean Maurice Mboumba Ibinda, ancien premier vice-président de la Fégaboxe devant les médias,  avec une volée de bois vert à l’encontre de président fédéral, le secrétariat exécutif a tenu à restituer les choses.

Dans le souci de battre en brèche toutes les allégations Jean Maurice Mboumba Ibinda et de ramener la sérénité au sein de la maison boxe, le secrétariat exécutif, par l’entremise de son premier responsable, Achille Nziengui et porte-parole de la Fégaboxe, a animé un point de Libreville le jeudi 12 novembre dernier à leur siège. Qui a répondu point par point aux « élucubrations » de leur ancien collaborateur.

Sur la nationalité douteuse de sieur Sossa Simawango, le secrétaire général a indiqué que c’est une histoire montée de toutes pièces. Car un avis de classement, délivré par le parquet de la République, a été émis en 2007, pour des faits inopportuns et non avérés.

S’agissant de la boxe professionnelle, Mboumba Ibinda, lors de son point de presse, avait allégué que la fédération n’est pas habilitée à organiser des combats de boxe professionnelle, cela étant du ressort exclusif de la commission de la boxe professionnelle. Une instance autonome. Le porte-parole a précisé que Clément Sossa Simawango, en sa qualité de président de la zone 3/CAB et de vice-président de la confédération africaine de boxe, jouit des prérogatives d’organiser une telle compétition sportive.

Sur le volet des supposés détournements des fonds, le secrétaire général a été clair. « Concernant les 20 millions de FCFA versés par la société évènementielle Yoka, cette somme avait été bel et bien perçue par la trésorière générale pour la signature d’un contrat avec cette structure en présence des autorités du ministère des Sports. Pourquoi, ne dit-il pas qu’il avait reçu 700 mille FCFA ? de ce montant (…) Que M. Mboumba Ibinda demande à son colistier, Louis Raymond Nguema Assa, également suspendu, de ce qu’en est advenu des 25 millions de l’Etat, qu’il avait utilisé à sa guise alors que cette somme était destinée à une compétition ? On a évoqué les 10 millions de FCFA qu’un ministre de la République avait remis à la 2e vice-présidente de la Fégaboxe. Je lui réponds que cet argent était destiné à récompenser le président Sossa pour ses efforts en faveur de la promotion de la boxe gabonaise… », a précisé Achille Nziengui. Le Secrétaire général a affirmé que M. Mboumba Ibinga rédigées des lettres aussi contradictoires que mensongères, jusqu’à la plus autorité du pays.

A la lumière de ce que le Secrétariat général de la Fégaboxe considère comme  preuves, un conseil de discipline avait été convoqué pour statuer sur ce cas. Avec pour décision de suspendre Jean Maurice Mboumba Ibinda de toute activité au sein de la fédération.

Cela devrait-il suffire à ramener le calme dans le ring. Rien n’est moins sûr.

Tar’Engongha

 

Facebook Comments

4 COMMENTAIRES

  1. Now, Cleveland discovered a pretty sound nfl player. He’s a troublesome perform stopper and holds his located inside of insurance protection. And also, Brand-new areas such as quality predatory norms of behavior and additionally do the trick ethos.

  2. Thanks , I’ve recently been looking for information approximately this subject for ages and yours is the best I’ve came upon till now. However, what in regards to the conclusion? Are you certain about the supply?

  3. Pretty nice post. I just stumbled upon your weblog and wanted to say that I’ve really enjoyed browsing your blog posts. After all I will be subscribing to your feed and I hope you write again soon!