Accueil Sport Les sports : l’autre grand chantier de Franck Nguema

Les sports : l’autre grand chantier de Franck Nguema

PARTAGER
Franck Nguema, nouveau ministre des sports/©DR

Nommé au gouvernement Julien Nkoghe Bekale 2, le lundi 10 juin dernier, aux fonctions de ministre de la culture des arts, des sports et de la jeunesse, chargé de la vie associative, Franck Nguema, a un grand défi à relever: celui de remettre le sports sur les rails, en respectant et en permettant notamment au Gabon de ne rater aucune compétition sportive, comme celle qui se profile à l’horizon à savoir: les Jeux africains qui auront lieu cette année au Maroc. Son prédécesseur Alain Claude Bilie Bi Nzé, avait déjà entamé les reformes de certains dossiers.

Il est certainement l’autre surprise de cette nouvelle équipe gouvernementale. Franck Nguema  laisse les fonctions de ministre délégué pour un département plein, à savoir : la culture, les arts, les sports et jeunesse, chargé de la vie associative. Si certains l’interpellent déjà sur le cadre culturel avec la retenue de Gabon 9 provinces qui aura lieu en principe en août prochain, il y a qu’un autre pan de son département et pas le moindre, l’attend également. Celui des sports.  Son prédécesseur avec déjà entamé certaines reformes, comme notamment, l’implication des capitaux privés dans l’organisation des compétitions nationales, nouveau modèle économique. D’ailleurs, ce modèle économique vient d’être expérimenté avec Gabon Oil Compagnie qui a été le partenaire officiel du championnat national de football. Il va donc falloir à Franck Nguema de poursuivre les chantiers laissés et déjà entamés par son prédécesseur.

Côté Panthères du Gabon version football, le sélectionneur national est connu en la personne de Patrice Neveu. Seulement voilà, bien que déjà en fonction, ce dernier n’a toujours pas d’adjoint. L’autre objectif, est celui de constituer une équipe digne de ce nom, d’autant plus que les ambitions des autorités du pays sont rivées désormais vers la CAN 2021 au Cameroun, celle de 2019 étant déjà perdue.

En août prochain, auront lieu les jeux africains au Maroc, en principe le Gabon devrait prendre part à cette importante compétition. Le pays devrait être représenté par plusieurs disciplines, notamment, celles des arts martiaux. Faisant toujours face à des difficultés financières, nombre d’observateurs ont peur de ne pas voir le Gabon y prendre part, justement pour de raisons de financement.

D’autre disciplines connaissent également de difficultés de fonctionnement, il va falloir remédier à cela. Sans oublier que les  U20 féminin viennent de subir une humiliation, par leurs encadreurs.  Bien que le procureur de la République ait été saisi par l’ancien ministre, personne ne sait à quel niveau se situe l’enquête.  

PARTAGER