Accueil Sport Harcèlement sexuel chez les U20 : inadmissible et intolérable

Harcèlement sexuel chez les U20 : inadmissible et intolérable

PARTAGER
U20 ©DR

Plus que les choquant les nouvelles qui parviennent de l’équipe nationale de football U20 version féminine. A en croire le communiqué du ministre des Sports, qui a condamné ce scandale et qui a tout suite saisi le procureur de la République pour enquête, ces joueuses auraient subi des maltraitances, des attouchements, du harcèlement sexuel et viol par du staff technique.

 Aussitôt, après être saisi de ce dossier, le ministre des Sports n’a pas attendu longtemps. Dans un communiqué, Alain Claude Billie Bi Nzé, tout en condamnant cet acte ignoble, a saisi le procureur de la République pour l’ouverture d’une enquête. « De jeunes filles sélectionnées en équipe nationale féminine de football U20, font état de maltraitance, de harcèlement sexuels, d’attouchements et de viols de la part de certains membres de l’encadrement technique et administratif de l’équipe. La gravité des faits allégués vient de me conduire à saisir la Fégafoot pour une enquête interne», indique le communiqué pondu par le membre du gouvernement. Avant de poursuivre : « nous avons pris l’engagement d’apporter des réformes dans le sport, afin qu’il demeure facteur d’épanouissement, de cohésion et d’unité de la nation ».

Au-delà de toutes ces annonces faites par le patron des sports au Gabon, il y a que cette situation vient à nouveau tenir l’image du football gabonais, en particulier et le sport en général. Ce d’autant plus que ces actes ne sont pas les premiers du genre. D’autres sont passés sous silence. Il revient donc à la justice de sévir les auteurs de ces actes ignobles.

PARTAGER