Gabon /National-foot Missile FC et Akanda FC traduit en justice.

Gabon /National-foot Missile FC et Akanda FC traduit en justice.

136
0
PARTAGER

Pour n’être pas acquitté de leur devoir qui est celui de rémunérer leurs joueurs, Akanda FC et Missile FC ont été traduit devant les tribunaux par ces derniers. La league national de foot (linaf), devra aussi comparaitre.

Frédéric Gassita, Président d'Akanda FC

Général Maxime Ebang Edou, Président de Missile FC

Les anciens joueurs des deux équipes du national foot1, Akanda FC et missile FC ont entamé une action en justice contre leurs employeurs. Pour cause, le non payement de leurs salaires depuis quelques mois. Les deux employeurs que sont Frederick Gassita, pour Akanda FC et le général de division aérienne  maxime Ebang Edou, propriétaire de Missile FC, vont devoir s’expliquer devant les tribunaux. C’est-à-dire  donner les raisons pour lesquelles les salaires ne sont pas payer jusque là, alors que des contrats existent. La linaf sera aussi appelé à la barre pour s’expliquer sur les mécanismes d’élaboration des contrats. Car, c’est elle qui est l’instance qui organise  et gère le championnat national donc, les joueurs.

Akanda FC conteste, les sommes avancées par ces anciens joueurs, car dit-il, pour beaucoup d’entre eux, ils n’avaient pas de contrats. Comment comprendre pour un championnat qui se dit professionnel, les clubs  agissent impunément en recrutant les joueurs sans contrats ? Une situation déplorable qui  montre à suffisance que, la linaf brille par son laxisme dans son rôle de veiller aux biens être des joueurs surtout sur le plan juridique.

Qu’à cela ne tienne, au total trois audiences ont été arrêtées pour juger cette affaire. La première le 20mars, la deuxième le 29 du même mois. Enfin, le 31mars est la date qui viendra rendre les conclusions de cette affaire.

Emmanuela Makeghele

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE