Accueil Sport Football/ Une Can après tous les quatre ans : une pilule difficile à...

Football/ Une Can après tous les quatre ans : une pilule difficile à avaler

PARTAGER
Le présdent de la FIFA et celui de la CAF/©DR

Giani Infatino, c’est le nom du président de la fédération international de football association Fifa. Dans le cadre du séminaire sur le développement des compétitions et des infrastructures sportives en Afrique qui a récemment eu lieu à Salé au Maroc, ce dernier invité à prendre la parole, à proposer d’organiser la coupe d’Afrique des nations, après tous les quatre ans, un message mal perçu dans les milieux du football africain.

« Je propose d’organiser la coupe d’Afrique des nations tous les quatre ans, au lieu de tous les deux ans, pour la rendre plus commercialement viable et attrayante au niveau mondial’’ a déclaré le président de la Fifa Giano Infatino ». Pour soutenir sa thèse, le patron du football mondiale a déploré fait le   que « les revenus de la Can soient vingt moins ceux de l’Europe ». Dans cette optique, et si les patrons du football africain étaient d’accord à cette possibilité, Infantino n’a pas manqué de faire de promesses, notamment au niveau des financements, il a promis de verser au moins 570 milliards, pour que chaque pays africain puisse se doter d’un stade de classe international ».

Si pour l’instant les patrons du football n’ont jusqu’à ce jour pas réagi à cette proposition du patron de la Fifa, d’autres personnalités du football ont réagi, et beaucoup ne semblent pas être d’accord avec cet avis Giano Infatini. D’aucuns ont même indiqué que la « Caf serait comme anesthésiée par la Fifa », c’est le cas par exemple de l’animatrice de la célèbre émission de football, Radio foot international, diffusée sur RFI, Annie Gasnier. « C’est triste de constater que la Caf a perdu toute son indépendance  face au dickta du président Gianni Infantino ». Elle s’est d’ailleurs étonnée du silence des présidents de fédérations de football africaines. «  Cette nouvelle proposition, si elle est acceptée par le comité exécutif de la Caf, sera le coup de grâce », a-t-elle indiqué.

Ce matin, toujours sur RFI, dans l’émission Appel sur l’actualité, présentée par Juan Gomez, plusieurs africains ont critiqué cette proposition du président de la FIFA. Certains, ont même vu une manière de soustraire la Can, quand d’autres, ont fait allusion une perte pour le développement des pays africains, en terme d’infrastructures (stades, routes, tourismes et autres)/ En matières de performance des footballeurs, des fans de football africain, se sont dit inquiet de la qualité de jeu des joueurs africains, s’ils doivent se retrouver dans une compétition quatre ans après.

Lucka Martial

PARTAGER