Football : le Cameroun sur le toit d’Afrique

Football : le Cameroun sur le toit d’Afrique

237
0
PARTAGER
Cameroun champion de la coupe d'Afrique des nations de Foot- Ball 2017

 

Les Lions indomptables ont battu en finale de la 31 ème édition la coupe d’Afrique des nations de football les Pharaons d’Egypte à Libreville par 2 buts à 1.

Pourtant, ce sont les Egyptiens qui avaient surpris les Camerounais par un tir vicieux qui a trompé l’excellent gardien de but camerounais Fabrice Ondoa. En ce moment-là, on croyait les carottes cuites pour les Lions indomptables, véritable surprise de cette coupe d’Afrique des nations. Surtout qu’à la fin de la première mi-temps, l’Egypte ne menait pas seulement au score. Les Pharaons maîtrisaient également la partie, pendant toute la première manche de la rencontre.

A la reprise, les Camerounais ont pris le contrôle du jeu. L’entrée de Nicolas Nkoulou pour remplacer Adolphe Taikeu blessé, a été payante. L’ancien marseillais, sur un centre du capitaine Benjamin Moukandjo, a repris victorieusement le ballon de la tête devant une défense égyptienne qui n’avait jusque-là encaissé qu’un seul but depuis le début du tournoi. Score 1-1. Mais c’était sans compter avec l’esprit conquérant des Lions qui voulaient surtout vaincre le signe indien. Ils avaient déjà perdu en 1986 et 2008 deux finales de CAN face à l’Egypte. Un long centre de Siani est parfaitement amorti par Vincent Aboubakar qui se trouve entre deux défenseurs égyptiens, l’ancien attaquant de FC Porto lobe son vis-à-vis, avant de reprendre d’une volée le ballon qui va mourir dans les filets de Elhaddary. C’était, à la 89èeme minute de jeu. Il ne restait quasiment que le temps additionnel pour permettre aux Lions indomptables du Cameroun de soulever pour la cinquième fois de leur histoire, après 1984, 1988, 2000 et 2002.moukandjo

Après plusieurs défections, sept au total, le Cameroun qui a renouvelé son équipe, a montré à la face du monde qu’on peut remporter une compétition sans forcément compter de grands noms dans son effectif. Le football étant surtout un jeu collectif où l’esprit d’équipe doit régner. Maintenant que l’équipe est là et que le Cameroun reçoit la 32 ème édition, ceux qui ont désisté seront-ils encore appelés ? Rien n’est moins sûr.

J Y N

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE