Accueil Sport Football/Démarrage du Championnat national; toujours l’incertitude

Football/Démarrage du Championnat national; toujours l’incertitude

PARTAGER
Séance de travail hier au ministère des sports/©gabonreview

Hier à son cabinet de travail, le ministre d’Etat en charge des Sports Alain Claude Billie Nzé a abordé la question du démarrage du championnat national de D1 et D2. S’il a laissé entendre que la reprise du championnat est prévue pour cette fin du mois de décembre, il a  à nouveau posé un problème de finances.

 En séance de travail hier mercredi 05 décembre à son cabinet de travail avec les responsables du football local, à sa voir la Linafp, la fédération gabonaise de football et l’association des présidents des clubs de première et deuxième division. En principe, au cours de cette rencontre, il était question de mettre fin au conflit qui oppose, la Fegafoot et la Linafp, sur le dossier des  arbitres.  Sur ce plan, le président de la Linafp a expliqué que « les statuts de la Linafp qui consacrent en son sein l’existence d’une commission arbitrage, les règlements des championnats qui précisent également depuis 2018-2019 que les arbitres du championnat sont désignés par la Linafp, puis la convention passées entre la Fegafoot et la Linafp en 2012 ». Avant de préciser que « l’article 14 par exemple, de la cette convention qui dispose que «  la responsabilité de désigner les arbitres des matches de la D1 et 2 du national-foot incombe à la Linafp ».

Concernant l’autre point, notamment celui du démarrage du championnat national qui a été renvoyé à une date inconnue, le patron des sports dans notre pas Alain Claude Bi Billie Nzé  a indiqué le championnat devrait reprendre ce mois de décembre. Il a cependant à nouveau souligné l’aspect financier, afin d’éviter des interruptions pendant le déroulement, « je vais simplement indiquer que le championnat va débuter d’ici la fin de ce mois. Si, encore une fois, toutes les conditions sont réunies. Car, nous insistons sur le fait que le championnat démarre sans connaitre des interruptions ».

Des réponses de la part du membre du gouvernement qui ne rassure sur une possibilité même pour cette fin du mois de décembre de la reprise du national foot.

PARTAGER