Accueil Sport Fegaboxe : Alfred Bongo Ondimba éjecté

Fegaboxe : Alfred Bongo Ondimba éjecté

PARTAGER
DR.

Alors que tout n’allait plus à la fédération gabonaise de boxe, l’assemblée générale tenue le weekend écoulé a tout simplement mis hors d’état de nuire le président de la Fegaboxe, Alfred Bongo Ondimba.

En disgrâce avec plusieurs ligues qui l’accusaient de tout vouloir changer à sa guise, sans s’en référer aux instances, Alfred Bongo Ondimba, vient de perdre la main à la fédération gabonaise de boxe, au terme d’une assemblée générale tenue le weekend écoulé. Sur huit ligues, cinq ont voté pour son départ à la tête de la Fegaboxe.

Faut-il le rappeler, élu le 25 mars 2017, soit un an, l’élection d’Alfred  Bongo Ondimba était déjà vigoureusement contestée. Certains avaient même affirmé qu’il avait été élu à ce poste parce que sa cousine, Nicole Asselé, trônait au ministère des sports. De plus, l’homme n’était du tout pas connu de ce milieu sportif.  Un parfait inconnu.

Face aux attitudes peu orthodoxes d’Alfred Bongo Ondimba à vouloir tout changer, sans tenir compte des dispositions statutaires,  à l’exemple du changement de logo et autres sigles de la Fegaboxe, un collectif s’était mis en place et avait adressé une note au ministère des sports pour mettre fin à cette situation.

L’assemblée générale tenue le weekend a donc eu raison d’Alfred Bongo Ondimba, qui a été évincé à la tête de la Fegafoot.

PARTAGER