Accueil Sport Fegaboxe : Alfred Bongo sur les cordes

Fegaboxe : Alfred Bongo sur les cordes

PARTAGER
DR.

L’actuel président de la fédération gabonaise de boxe est décrié depuis un moment par les présidents des ligues provinciales. En poste, il y a seulement an, jour pour jour, Alfred Bongo est prié de libérer  le plancher par le collectif des présidents des ligues.

Elu le 25 mars 2017, soit un an, l’élection d’Alfred  Bongo Ondimba était déjà vigoureusement contestée. Certains avaient même affirmé qu’il avait été élu à ce poste parce que sa cousine, Nicole Asselé, trônait au ministère des sports. De plus, l’homme n’était du tout pas connu de ce milieu sportif.  Un parfait inconnu.

Aujourd’hui, à la Fegaboxe, les tensions sont de plus en plus vives. Et pour cause, il est dénoncé que le président de la Fegaboxe, ferait dans un diktat qui ne dit pas son nom. A en croire ce collège des présidents des ligues, qui a récemment adressé une lettre ouverte au cabinet du ministre, il est indiqué que Alferd Bongo, prend des décisions anti statutaires. A l’exemple du changement de logo et autre sigles de la Fegaboxe. Des changements, selon le collectif, qui doivent se faire en  Assemblée générale.

Le collectif a donc laissé 15 jours au ministre des sports pour statuer sur ce dossier.

PARTAGER