Accueil Sport Congrès de la Fegafoot : Bosco Alaba Fall dénonce des dysfonctionnements

Congrès de la Fegafoot : Bosco Alaba Fall dénonce des dysfonctionnements

PARTAGER
Bosco Alaba Fall/crédit photo: internet.

Au cours d’une conférence de presse qu’il a tenue au siège de son Club de football AS CMS, Bosco Alaba Fall, a profité de cette occasion avec les hommes des médias, pour mettre en lumière  les dysfonctionnements qui pèsent sur le prochain congrès de la Fegafoot.

C’est en sa qualité de membre de droit de la fédération gabonaise de football, qui lui donne le droit de prendre part à tous les congrès de cette instance du football dans le pays que  Bosco Alaba Fall, le président de l’AOCMS, a au cours d’une conférence de presse, dénoncé l’opacité qui pourrait pesée sur le prochain congrès de la Fegafoot qui aura lieu en mars prochain.

Son intervention a donc tourné autour des articles 13 et 22 des statuts de la Fegafoot, à savoir: la lettre de convocation de la Fegafoot dans le cadre du code électoral et la tenue du congrès extraordinaire.

A en croire Bosco Alaba Fall, la situation telle que présentée par la fédération gabonaise de Football, est en violation flagrante avec le standard électoral, dont « le code de la FIFA et le code électoral de la Fegafoot en ses articles respectifs 4 alinéa 1, 2 et 3 qui disposent ce qui suit : « La commission est élue, en conformité avec les dispositions du présent code, par l’assemblée générale ou par l’organe qui représente entre les congrès, pour un mandat de quatre ans lors de la dernière assemblée générale ordinaire précédant à l’assemblée élective de l’instance exécutive entre autres ».  Aussi, a-t-il ajouté ; « les membres de la commission ne peuvent pas faire deux mandats exécutifs. «  L’élection des membres de la commission doit intervenir lors de l’assemblée générale ordinaire de l’association précédant l’assemblée générale élective de l’instance exécutive dans un délai d’au moins six mois avant celle-ci ». Pour Bosco Alaba Fall, cela ne fait aucun doute que la convocation de ce congrès extraordinaire n’est pas en conformité avec les textes susvisés. «  Nous sommes donc en droit de dire que les future assises ne seront, ni plus ni moins, la continuité du malaise de notre football national »

S’agissant de son éventuelle  candidature, rien n’a transpiré. Mais quoi qu’il en soit, il dispose encore de jours avant le dépôt de celle-ci.       

PARTAGER