Accueil Sport Choix du sélectionneur : une question de lobbying ?

Choix du sélectionneur : une question de lobbying ?

PARTAGER
Qui sera le futur technicien ?/©DR

Les prolongations se poursuivent. Attendu le 9 mai dernier, les identités des nouveaux sélectionneurs et directeur technique national n’ont pas été révélées par la Fédération Gabonaise de Football (FEGAFOOT). Depuis vendredi dernier, un nom circule, pour le choix du sélectionneur, il s’agit de Patrice Neveu.

Le 13 mai est passé et les noms des candidats retenus demeurent inconnus, sans aucune explication officielle. Depuis vendredi dernier, un nom circule comme celui ayant été choisi, il s’agit de Patrice Neveu. Il est à indiquer, cette nomination n’a été rendu officielle. Mais depuis que ce nom circule aucune instance, fegafoot, ministère des sports, personne n’a démenti cette information. Que se passe-t-il entre la Fegafoot et le ministère des sports ?

Très surprenant ce choix du sélectionneur qui tarde, ce alors que tout a été fait dans les délais, dépôt de candidatures et autres. Les promus ne feraient-ils pas l’unanimité, notamment dans le cercle décisionnel de l’Etat ? Ou d’autres éléments sont entrés en jeu ? Sur ce dernier point, ce serait tentant d’y croire. Ce d’autant plus que depuis la semaine dernière, avant même le 9 mai, des bruits de couloir soutiennent que des opérations de lobbying s’effectueraient auprès des plus hautes instances du sport national.

Avant même le 9 mai, des bruits de couloir soutiennent que des opérations de lobbying s’effectueraient auprès des plus hautes instances du sport national. Des dossiers n’ayant pas été examinés par la commission, parce qu’ils sont, entre autres raisons, arrivés après la date butoir, se seraient retrouvés directement au ministère de tutelle. On se souvient que dans le temps, le Portugais Jorge COSTA, ancien sélectionneur des Panthères du Gabon, avait déclaré qu’il est le mieux payé en Afrique. Il faut croire que ces propos ont nourri certaines convoitises.

PARTAGER