Accueil Sport CAN 2019: L’Egypte un choix à haut risque ?

CAN 2019: L’Egypte un choix à haut risque ?

PARTAGER
©DR.

Le comité exécutif de la Confédération africaine de football s’était  réuni le mardi  dernier à Dakar pour trancher entre les candidatures égyptienne et sud-africaine à l’organisation de la CAN 2019. Après plusieurs mois de négociations et de marketing, s’est finalement l’Egypte qui été retenue par l’équipe de la caf dirigée par, Ahmad Ahmad, pour organiser cette compétition dans moins de six mois. Un choix qui suscite moult interrogations.   

 « Tout le monde sait que l’Afrique du Sud a organisé en 2010 un événement de niveau mondial resté dans les annales comme la meilleure Coupe du monde de ces dernières années. Nous avons soumis tous les documents et nous attendons la décision de la CAF. » Avait indiqué Danny Jordaan, le président de la Fédération sud-africaine (SAFA) à l’Agence de presse sénégalaise avant le verdict de la caf.  Un argument qui semble n’avoir pas eu un écho favorable auprès des responsables de la Caf, qui ont préféré jeter leur dévolu sur l’Egypte. Un choix contesté aujourd’hui  par les  observateurs sportifs africains, qui trouvent que l’Egypte présenterait des dangers sécuritaires. Un problème, selon ces derniers, qui a souvent amené les clubs Egyptiens à évoluer à huit clos, lors du championnat de première  division.  

Une situation difficile qui vient remettre sur la table,  le sempiternel problème du choix des pays retenus par la caf, en vue de l’organisation de cette compétition sportive.

PARTAGER