Bruit de détournement dans le milieu de sport : Nicole Asselé-Fegafoot ;...

Bruit de détournement dans le milieu de sport : Nicole Asselé-Fegafoot ; le bras de fer

197
0
PARTAGER
DR.

Rien ne va plus entre le ministre en charge des sports, Nicole Asselé, et le comité de gestion  de la Fegafoot. La première a déposé deux plaintes pour détournement de fonds, le deuxième cité, affirme qu’il ne connait pas ses détournements, mieux, il demande au ministre d’aller fouiller dans sa poubelle.  

Après l’épisode des primes avec les panthères du Gabonv, voilà que le feu couve à nouveau dans le milieu du football gabonais, avec des détournements. Ici, il s’agit de la patronne des sports qui accuse la fédération gabonaise de football pour détournement de fonds. C’est ainsi que Nicole Asselé a déposé deux plaintes à la direction générale des recherches contre les membres.

En croire certaines indiscrétions, elle accuse certains d’être au cœur d’une malversation. Elle en veut pour preuve, le gonflement des budgets par les instances dirigeantes de la Fegafoot. En effet, indiquent certains, lorsqu’elle prend les reines de ce département ministériel, elle soupçonne aussitôt la Fégafoot d’augmenter les  budgets pour les matchs. Ainsi, chaque match de la sélection nationale, donne lieu à des sorties d’argent importantes et non justifiées. Pour le ministre, le match Zambie/Panthères du Gabon était la goutte de trop.

Pour voir claire, dans cette affaire, le ministre des sports a décidé de porter plainte à la direction générale des recherches. Et comme, il fallait s’y attendre, le trésorier général de la Fegafoot, Alain Mvoumbi est déjà passé à la trappe. A en croire certaines indiscrétions, il serait en détention préventive.

A la Fégafoot, on réfute ces accusations. Pour les instances de cet organisme, leur institution, n’est pas approprié pour effectuer des sorties d’argent. Pour les membres de la Fegafoot, cet argent serait géré par le ministère lui-même, via son agent comptable. De même qu’il est évident que tout budget passe par un conseiller  en charge des fédérations.

Si jusqu’à ce jour, à la Fegafoot, on cherche encore l’origine de ces détournements, sauf qu’un doigt accusateur est également pointé vers la ministre. En effet, alors qu’elle occupait le poste de SG des sports, Mm Asselé ordonnait que tout budget passe par ses services, à l’époque de Blaise Louembet.

A noter que d’autres organismes seraient dans le collimateur de Nicole Asselé.

Enzo Noah

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE