Boxe/Fin du championnat d’Afrique de la zone 3 /Centrafrique 2016 ...

Boxe/Fin du championnat d’Afrique de la zone 3 /Centrafrique 2016 La bonne moisson des Panthères du Gabon

307
0
PARTAGER

Le Gabon  est classé 2è, dernière la RCA, pays hôte,  au terme du tournoi de boxe qualificatif  d’Afrique de la zone 3, de la  catégorie séniore dont Bangui, la capitale centrafricaine a abrité du 15 au 22 juillet dernier. Avec au compteur,  deux médaillés d’or et un  en argent.

 Les boxeurs du Gabon viennent de prendre part au tournoi qualificatif d’Afrique de la zone 3, de la catégorie séniore,  dont la ville de  Bangui, capitale politique centrafricaine  a  été l’hôte du 15 au 22 juillet dernier. Au terme de cette compétition, le Gabon sort deuxième, derrière la République centrafricaine (RCA), pays hôte, et la République du Congo. Malgré la seconde position du Gabon, les résultats finaux ne sont pas des moindres. Sur trois boxeurs qui ont représenté le drapeau tricolore, deux ont été honorifiquement médaillés. Il s’agit  des boxeurs Tessa Yaya (alias Ali du Gabon) et Junior Mikamou, tous deux médaillés d’or. Par contre, le boxeur Bruno Menié est lui ,  médaillé d’argent.

En effet, cette bonne moisson des Panthères du Gabon, version boxe,  n’étonne personne. De tant plus que dès l’entame de ces duels en terre centrafricaine, certaines sources présentes à cette épreuve parlaient déjà les embonpoints des ambassadeurs gabonais. Pour preuve, dans la catégorie des 52 Kilos, le capitaine des Panthères, Junior Mikamo a laminé à l’ouverture de ces hostilités, le Centrafricain, Davy Niabongui(Mouche). Fruit des bonnes conditions optimales de préparation des athlètes à cette rencontre du président fédéral, Me Clément Sossa Simawago. Lequel président de la Fégaboxe avait d’ailleurs rassuré quelques jours avant leur départ de Bangui que « le capitaine Mikamo et ses coéquipiers s’étaient bien préparés pour affronter leurs adversaires de la zone ». Avant d’ajouter que « la boxe gabonaise se porte à merveille et je pense qu’avec la bonne équipe nationale, le Gabon va engranger des médailles d’or. Pourquoi pas sortir champion d’Afrique de notre ».

Cette ossature du noble art local confirme ainsi l’assertion de maître Mefeghe, directeur technique nationale de la Fégaboxe. Selon laquelle les ambassadeurs gabonais ne sont pas partis en terre  centrafricaine en  victimes expiatoires.  La question est celle de savoir si cette victoire des boxeurs gabonais n’est-elle pas la suite logique des résultats glanés par les protégés du président Clément  Sossa Simawango depuis les  derniers jeux africains à Brazzaville(Congo) ?

Tar’Engongha

 

 

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE