Assemblée générale élective de renouvellement de la ligue de l’Estuaire de handball....

Assemblée générale élective de renouvellement de la ligue de l’Estuaire de handball. Du flou artistique

142
0
PARTAGER

Pour élire Mireille Ntsame Mba au poste de présidente de la ligue provinciale de l’Estuaire de handball, le bureau fédéral a pesé de son poids pour disqualifier à la dernière minute le dossier de candidature de  son challenger, Xavier Evouna.

Reportée le 28novembre dernier, l’assemblée générale élective de renouvellement des membres du bureau de la ligue provinciale de l’Estuaire de handball a finalement eu lieu le samedi 10 décembre courant à Libreville. Les délégués de cette assemblée ont unanimement sanctionné le bureau sortant du fait de son bilan financier et moral jugé catastrophique. Lequel était dirigé par Leflem Biyoghe. S’agissant de la dernière élection, deux candidats étaient  donc restés en lice. Excepté le président sortant. Il s’agissait de sieur Xavier Evouna, ancien joueur, entraîneur et manager général du club Batavéa Sport School et  son challenger, dame Mireille Ntsame Mba. Celle-ci  serait sans club.

Au cours de cette assemblée, les délégués attendaient la présentation des projets de société de deux prétendants. Mais, malheureusement, c’est au cours de ces assises que le bureau qui dirigeait des travaux fait savoir au candidat Xavier Evouna et ses colistiers le rejet de leur dossier de candidature, sous prétexte que ce dernier n’a pas fourni sa licence. « C’est une question qui est au cœurs des débats. Il y a fort à parier qu’elle le sera également pour l’élection fédérale. Pour ma part, ma licence (n°FGH00576/13, d’enregistrement de la ligue n°13) date du 19 mars 2013. Depuis cette date, non seulement aucune licence n’a été produite par la ligue via la Fédération. Mais en plus, elle ne m’a jamais été exigée lors d’un match, du fait de ma qualité de manager général du Club Batavéa Sport School, comme le stipule l’article 22 des règlements généraux de la Fédération gabonaise de handball(Fégahand) » a au préalablement laissé entendre, Xavier Evouna.

Ce n’est pas tout.  Il a par ailleurs ajouté que « le rapport de l’élection apparait donc comme une volonté de faire passer une candidature hors délai. Laquelle est encore, à l’heure où je vous parle, en cours de constitution. Et celle-ci serait favorable à certains. De plus, le fait que la Fédération ne ramène pas à l’ordre un président qui se trompe de ses prérogatives, en validant une candidature hors délai, laisse penser que ce soit, c’est fait à dessein ». Ce qui fut fait. Pourquoi le bureau  fédéral n’a-t-il pas avisé à temps au candidat Xavier Evouna sur cette présupposée incompatibilité, si tel était réellement avéré ?

Au terme de ladite assemblée, seule la candidature de Mireille Ntsame Mba a été retenue. Et cette dernière a été élue à l’unanimité par l’ensemble du corps électoral. Ce  dé n’était-il pas pipé d’avance ? Ce désordre qui normalement n’a pas étonné plus d’un. Car depuis l’annonce de cette assemblée élective, plusieurs voix ne cessaient de dénoncer cette mascarade qui serait orchestrée par le bureau fédéral. Du flou artistique. A faire à suivre !

Tar’Engongha

 

 

 

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE