Accueil Sport Activités physiques : la pratique du sport comme une thérapie

Activités physiques : la pratique du sport comme une thérapie

PARTAGER
©DR

Beaucoup de personnes  malades, d’autres invalides devenues lorsqu’elles  ne sont pas simplement en surpoids : tout  ceci du fait de la sédentarité ou plus clairement la non pratique d’une activité sportive régulière.  

Marcher, courir ou faire de la gymnastique. L’activité sportive ne devrait plus que jamais faire partie du quotidien de toute personne désireuse de préserver sa bonne santé. Il y’a en effet un double enjeu à la fois sur le plan physique que spirituel. La prévention des maladies assez graves et la gestion de ses émotions :« Avant le corps, c’est l’esprit, car lorsqu’on pratique régulièrement une activité sportive, on est à l’abri des maladies et moins anxieux on est », affirme R.M.B.W la Directrice de Gabao Gym, complexe sportif sis au quartier Louis dans le 1er arrondissement de la Commune de Libreville qui donne pour devise aux usagers de sa salle « sois en forme, sois fort et le plus beau moment de la vie, c’est lorsque tu te défies, tu vas au-delà de tes forces dans la pratique du sport ».

En effet, R.M.B.W tout comme la quasi-totalité des médecins s’accordent à reconnaitre que : « le diabète, les AVC ou Accident Vasculaire Cérébral, certaines douleurs corporelles et le surpoids  peuvent être évités et les risques amoindris si l’on accordait 30 à 40 minutes par jour pour la pratique d’une activité physique et sportive ».

Bon nombre de personnes semblent adhérer à cet idéal et ce n’est pas le temps qui fait défaut, mais le pécuniaire selon certains. Or, le problème serait loin de se poser. Le bord de mer offrant un espace où courir serait si agréable à défaut de monter et descendre les marches d’escaliers pour ceux qui habitent les immeubles.

R.M.B.W, la Directrice de Gabao Gym a un témoignage émouvant avec la pratique du sport : « après le décès de mon père, je suis rentrée dans une dépression. Mon médecin a dit soit tu fais du sport, soit tu sors de chez moi avec une ordonnance d’anti dépresseurs que tu prendras à vie. Je me suis mise à courir au bord de mer chaque matin, et j’ai constaté que je n’étais plus anxieuse. A la fin, j’ai eu une plus grande confiance en moi. Après cette épreuve, j’ai créé ma salle de sport pour dire que, lorsqu’on pratique du sport, on soigne son corps et son Esprit ».

En somme, le sport doit être considéré comme un Ami dont on ne se sépare pas.  Aussi, si nous ne prenons pas le temps de notre propre corps, difficilement, nous prendrons soin des autres.

J.B

PARTAGER