5ans de championnat professionnel au Gabon : un bilan négatif

5ans de championnat professionnel au Gabon : un bilan négatif

174
0
PARTAGER
DR.

Le numéro un du département des sports, a animé une réunion le 14 août dernier, au sein des locaux de son département ministériel. Réunion à laquelle prenaient part, les présidents des clubs de football des première et deuxième division, la LINAF et fédération gabonaise de football (fegafoot).

L’ordre du jour consistait à dresser le bilan des 5 ans de championnat  professionnel. C’était aussi l’occasion pour la ministre de demander aux clubs de respecter le cahier de charges.

 En ce qui concerne le bilan des 5ans de championnat professionnel au Gabon, la ministre a relevé qu’il n’était pas positif. En grande majorité pour non  respect  du cahier de charges par les clubs de football. Cahier de charges qui stipule qu’un club de football doit avoir des infrastructures  mis à la disposition des autorités publiques; doit assurer ses joueurs à assurance maladie; doit assurer la retraite de ses footballeurs ; doit avoir une équipe féminine et des équipes de petites catégories ; doit avoir un siège ; un entraineur qualifié…  Critères que certains clubs ne rempliraient pas.

 C’est pour mettre fin à l’anarchie qui règne dans le monde du football au Gabon, que  la ministre a recommandé aux présidents  de clubs de football de se conformer aux cahiers de charges au cas contraire ils se feront reléguer  au championnat inférieurs. 

Pour Nicole Asselé: «le cahier de charges doit être remis à plat. Voir ce qui a marché et ce qui n’a pas marché», a-t-elle déclaré, avant de dire qu’il faut «reculer pour mieux sauter».  Le 15 septembre une mission procédera à la vérification  des clubs en conformité avec ce cahier de charges.

 

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE