Accueil Société Le vol à la tir : Les ‘’goudronniers’’ maîtres du terrain

Le vol à la tir : Les ‘’goudronniers’’ maîtres du terrain

PARTAGER
PK6, un d'un quartiers très habitué au vol à la tir/DR.

Ils ont désormais pignon sur rue dans la capitale gabonaise. Les voleurs à la tir, appelés  familièrement ‘’goudronniers’’, sèment la terreur dans les coins et recoins de Libreville. Le phénomène a pris tellement de l’ampleur  que les soupçons de corruption pèsent aujourd’hui sur le parquet de Libreville.

Les quartiers tels que, l’ancienne gare routière, Akebé, Stfo, Nkembo, Atsib Ntsoss et les PK  sont devenus des zones où il règne une grande insécurité. Les forces de sécurité et de défense, pointées du doigt par les populations de ces quartiers de la capitale, soupçonnent  le parquet de Libreville. Qui, pour des raisons inconnues laisseraient en liberté, ces voleurs à la tir, appelés aujourd’hui ‘’Goudronniers’’. «  Lorsque nous prenons un voleur, notre mission consiste à le présenter au parquet de Libreville. Après, la suite de la procédure n’est plus de notre ressort »  indique un policier. Des déclarations qui laissent penser que les procédures ne seraient pas suivies au niveau du parquet de Libreville. Sinon, comment expliquer cette hausse d’insécurité dans  le pays, notamment dans la capitale, en dépit des nombreuses arrestations des bandits et autres voleurs à  la tir ?

Le ministre de l’Intérieur et son collègue de la Défense Nationale qui semblent être plus préoccupés par les élections locales et législatives à venir, devraient jeter un regard sur ce phénomène, qui commence à constituer un véritable obstacle, au bien-être des populations.

PARTAGER