Accueil Société  Violences faites aux femmes : un court-métrage pour  mettre fin au fléau  

 Violences faites aux femmes : un court-métrage pour  mettre fin au fléau  

PARTAGER
/©DR

La Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille veut efficacement lutter contre les multiples formes de violence faites aux femmes au Gabon. Pour y arriver, elle a lancé depuis le 8 octobre dernier, un concours de court métrage baptisé « coup 2 cœur ».

La communauté internationale a choisi le 25 novembre prochain pour célébrer la journée pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. En prélude donc à cette journée, les cinéastes sont invités à se manifester pour la réalisation de courts métrages d’une durée de  5 minutes, qui retracent  le quotidien de ces femmes et filles victimes de toutes formes de violences, sachant que les plus répandues  sont les violences physiques, sexuelles et psychologiques.

 Pour être candidat, il suffit d’écrire à l’adresse mail suivante : contact@fondationsbo.org  et toutes les autres modalités de participation sont disponibles sur le site web de la fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille (https//bit.ly/20rbdkk).

Tous les participants ont donc jusqu’au 5 novembre à 16 heures pour déposer leurs productions. Les trois meilleurs films seront primés le 25 novembre à l’occasion de la journée dédiée à ces violences. Il y’aura le prix du jury d’une valeur de 5 millions de franc CFA ; le prix « coup 2 cœur » 3 millions de francs de franc CFA  et le prix du public 2 millions de franc CFA.

la FSBO a précisé que « le jury pourra de manière discrétionnaire attribuer aux lauréats du prix du jury et à celui du prix coup de cœur, un financement pouvant atteindre 20 000 000 pour la production, en partenariat avec la FSBO des vidéos, séries et courts-métrages axés sur la sensibilisation sur les violences faites aux femmes ».

Les statistiques prouvent que 2 femmes sur 3  sont victimes de violences au Gabon, il est donc temps d’agir face à ce phénomène alarmant. Alors chers cinéastes, action

JB

PARTAGER