Accueil Société VIH Sida: un nouveau CTA à Libreville

VIH Sida: un nouveau CTA à Libreville

PARTAGER
(c)gabonreview.

Alors que l’une des maladies les plus craintes au monde notamment le VIH Sida, continue de faire des ravages dans le monde et aussi au Gabon, pour mieux lutter contre cette maladie et prendre en charge ceux déjà touchés  par ce fléau , un nouveau Centre de traitement Ambulatoire(CTA) a vu le jour, au sein de  Centre d’Action Sanitaire (CASS), lundi dernier.

 Avec un taux de prévalence estimé à 4,1%, selon les dernières estimations de l’Enquête Démographique de la Santé(EDS), réalisée en 2012, cette nouvelle structure vient à point nommé, pour un temps soit peu désengorger les autres structures déjà existantes. C’est la Caisse Nationale de Sécurité Sociale(CNSS), dans le cadre de la lutte contre ce fléau, par l’entremise de son directeur général Dr Nicole Asselé, qui a procédé à son inauguration. En effet, cette dernière(CNSS) agirait désormais dans la prise en charge des personnes atteintes de cette maladie au-delà de ses missions régaliennes qui sont la sensibilisation et de la prévention.

Pour éviter les épisodes malheureux de pénuries d’antirétroviraux survenues  au cours de l’année 2017, cette nouvelle strucure aura donc la responsabilité de mettre à disposition de ses patients des médicaments et antirétroviraux. Pour joindre la parole à l’acte, un lot de ses antirétroviraux a été symboliquement réceptionné par DR Nicole Asselé, directrice générale de la CNSS. 

En procédant à l’inauguration de cette structure, la CNSS compte bien intensifier la lutte et aussi la prise en charge de ce fléau. Dr Richard Ngonga, responsable du CASS explique : « la CNSS vise un service social à visage humain pour les usagers et une lutte sans relâche contre ce mal qui continue de faire de très nombreuses victimes au Gabon ».

PARTAGER