Vie associative: Lancement des activités du regroupement « Mekè Me NKoma...

Vie associative: Lancement des activités du regroupement « Mekè Me NKoma » : pour une réappropriation des Us et Coutumes.

159
0
PARTAGER
DR.

Le carrefour « GP », situé dans le sixième arrondissement de Libreville a prêter pour cadre, le lancement des activités culturelles du regroupement « MeKè Me Nkoma ». Rencontre axée sur  la réappropriation des Us et Coutumes.

 Le regroupement « Mekè Me Nkoma, est un espace d’échanges et de rassemblement autour de la culture fang dans la province de l’Estuaire, qui s’est assigné un  objectif : promouvoir cette culture à travers une réappropriation des Us et Coutumes.

Il était question pour cette rencontre de montrer les bienfondés de cette association telle que l’a mentionné son coordinateur général : « notre culture est riche. Elle fait partie de nous. Elle permet de nous épanouir et d’intégrer la communauté nationale en étant fier de notre identité. Quand on y regarde bien, elle véhicule des connaissances et des valeurs qui nous facilitent la compréhension du monde qui nous entoure. Pourtant force est de constater que le mode de vie urbain qui caractérise notre espace, puis que nous sommes dans la province capitale, tend à nous éloigner de nos véritables valeurs culturelles. C’est pourquoi un cadre comme le regroupement «MeKè Me Nkoma »Devient plus que nécessaire. Nous avons  même envie de dire qu’il est primordial pour rassembler notre communauté autour de nos valeurs culturelles ».

C’est ainsi qu’au cours de cette rencontre, c’est des danses du répertoire estuariens qui ont été redécouvertes agrémentées par une communication sur la migration des fang et leur installation dans l’estuaire, sans omettre les comtes Mvett. Les perspectives d’avenir ont été annoncées lors de cette journée de lancement des activités dont : l’intensification de la sensibilisation à travers la province de l’estuaire et la mis en place des délégations locales dans les arrondissements et départements. Mais aussi, un festival  culturel annuel sera organisé à l’instar de celui qui s’est tenu en Guinée Equatoriale et au Cameroun.

Emmanuela Makeghele.

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE