Accueil Société Tronçon routier Ntoum – Kango: La croix et la bannière

Tronçon routier Ntoum – Kango: La croix et la bannière

PARTAGER
DR.

L’Etat de délabrement, très avancé,  dans lequel se trouvent les routes de la capitale, suscite des inquiétudes et mérite qu’on s’y attèle.

Ntoum, village Nzdong, kougueleu, Andeme, mvivi, toutes les routes de ces villages  sont en piteux état. C’est devenu  un parcours du combattant pour les automobilistes qui empruntent ce tronçon routier. Pour emprunter l’axe   Ntoum- Kango, afin d’accéder à l’hinterland, l’état de la route oblige les automobilistes d’avoir un véhicule en très bon état.  Et pour cause, l’état défectueux des routes de cette partie du pays est devenu un véritable danger pour les automobilistes.

 Certains villages  en ont fait d’ailleurs, leur principale doléance, et argument  pour tous candidats qui solliciteraient leurs suffrages,  lors des  élections 2018 à venir. Un tronçon routier, qui, pourtant, figurait parmi les chantiers  prioritaires du chef de l’Etat, lors de son premier septennat.  Pour Martial, clandoman au PK12, l’état  dans lequel  se trouve cette route, est très inquiétant.  «  Cette route nous donne des maux de tête, les douleurs au dos et surtout les problèmes mécaniques », dit-il. 

Ainsi, au moment  où  les autorités affirment avoir injecté des centaines de milliards de fcfa pour le secteur routier, il serait judicieux   qu’Ali Bongo, y jette un regard  pour  un nouveau démarrage imminent des travaux sur cette route et in fine,  améliorer  les conditions de transport  sur cet axe routier.

PARTAGER