Accueil Société Tronçon routier : Axe pk27- Kango en plein rafistolage, mais

Tronçon routier : Axe pk27- Kango en plein rafistolage, mais

PARTAGER
Le tronçon PK 27-Kango/©

Le calvaire des usagers du tronçon routier pk 27- Kango ne sera plus qu’un lointain et triste souvenir sous peu, avec l’entame des travaux d’entretien lancés par le Ministre des travaux publics Justin Ndoudangoye. Cependant, quelle fiabilité desdits travaux avec les pluies diluviennes qui ne se font plus rare?

Que de désagréments : des accidents avec  d’importantes pertes matérielles et parfois mort d’homme. C’est le quotidien des usagers de cette route qui n’ont eu de cesse d’interpeller les pouvoirs publics  pour sa réhabilitation. Des saupoudrages ont souvent été faits mais pour quelle durée de vie ? La dégradation reprenant vite place et le calvaire des populations de plus belle, surtout lorsque la saison des pluies s’annonce comme c’est le cas actuellement.

Pour mettre fin à cette souffrance, c’est près de 30 engins et 50 travailleurs qui sont mobilisés sur le site. Justin Ndoudangoye le Ministre des travaux publics, a dit reconnaitre l’impérieuse nécessité, de réaménager cette route à fort trafic «  le Président de la République lors de son discours à la nation le 17 Août, annonçait la construction du Transgabonais jusqu’à Franceville : nous voulons y arriver et invitons toutes les parties prenantes à mettre chacun du sien » dira le numéro un des TP.

 La route est un facteur indéniable de développement et celle de Kango apparait comme une route économique qui mérite toutes les attentions, car facilitant les échanges commerciaux non seulement  à l’intérieur du Gabon, mais aussi avec quelques pays voisins.

Cet axe, faut-il encore le signaler, a fait couler beaucoup de larmes avec ses multiples effondrements. Ces larmes pourraient être essuyées à condition que les travaux en cours soient de bonne facture, pour permettre aux poids lourds de circuler sans restriction aucune. Le délai d’exécution de ces travaux est de 2 mois. Si ce timing est respecté, les fêtes de fin d’années pourraient connaitre une autre tournure pour les opérateurs économiques, mais aussi les autres voyageurs qui pourront sans crainte, se déplacer.

Toutefois, des inquiétudes et des interrogations peuvent être perceptibles en cette saison des pluies, période choisie pour ouvrir ce chantier. Combien de temps dureront lesdits travaux mieux, après l’entretien de cette route, combien de temps  les usagers l’emprunteront  sans crainte pendant? Ne va-t-on pas là vers un autre provisoire? Ça seul le temps nous le dira.

 JB

PARTAGER