Accueil Société Transport en commun : ouf ! Il n’aura pas grève

Transport en commun : ouf ! Il n’aura pas grève

PARTAGER
DR.

Annoncé pour débuter en début de cette semaine, la grève des taxis, qui fait suite à l’augmentation des produits pétroliers, n’aura  finalement pas lieu. Le syndicat libre des transports du Gabon, a décidé de privilégier les négociations.

C’est en principe hier lundi 11 juin que la grève des taxis devait débuter dans la ville de Libreville. Cette grève fait suite à l’augmentation du carburant décidée par les autorités compétentes. Prévue donc pour s’étendre durant trois jours, elle a été suspendue par le syndicat libre des transports terrestres du Gabon, son principal initiateur. «Nous avons noté une volonté du gouvernement d’entrer en négociation sur la question de la hausse du prix des carburants et du racket dont sont victimes les transporteurs urbains et suburbains de la part des agents des forces de l’ordre», a expliqué, Jean Robert Menié, le président du Syltteg.

Il faut dire que cette décision a plus pour objectif de mettre un accent sur les négociations, il faut laisser  une chance aux négociations d’aboutir». Ces négociations, a indiqué le Sylteg,  devraient aboutir à l’annulation pure et e de la dernière mesure d’augmentation du prix des carburants et la fin des tracasseries policières sur les routes»,  Sans quoi la grève pourrait avoir lieu et pourra aboutir à une augmentation de la course de taxi.

.

PARTAGER