Transmission théorique et pratique d’un savoir faire et d’un savoir être, à...

Transmission théorique et pratique d’un savoir faire et d’un savoir être, à la jeunesse gabonaise

208
0
PARTAGER
DR.

Le complexe social Benoît Messani Gnanguegnona, situé à Batavéa, dans le 3ème arrondissement de Libreville, abrite depuis ce 18 juillet et ce, pendant deux semaines, un programme de formation destiné à la jeunesse gabonaise, sur les techniques de transformation des produits agricoles et sur l’utilisation des Nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC).

Une initiative visant à donner des opportunités d’activités à une jeunesse sans emploi, dans les domaines des Nouvelles Technologies et ceux encore  moins valorisés que sont les transformations des produits agricoles, se déroule en ce moment au complexe social Benoît Messani Gnanguegnona. Un programme de formation qui entretiendra un peu plus de cent jeunes, durant deux semaines et initié par le ministère du Développement social et familial, de la prévoyance sociale et de la solidarité nationale, en collaboration avec la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (Cnamgs).

Un rendez-vous de la transmission des connaissances théoriques et pratiques aux jeunes, tant sur la transformation des produits agricoles, que sur l’utilisation responsable des NTIC. « Les produits issus de la petite transformation de produits agricoles et alimentaires trouvent aujourd’hui un marché important naguère monopolisé par nos frères venus du continent. Ce marché qui connaît une certaine expansion concerne aussi bien les jus artisanaux, que des produits issus de la pâtisserie moderne » à indiqué Guy-Noël Nguema, chargé du collège des jeunes et de la communication au sein de la Concertation nationale des organisations paysannes et producteurs du Gabon (Cnop-Gabon). 

Pour une meilleure transmission des connaissances liées à la transformation des produits agricoles et dans le but d’outiller les participants aux techniques de transformations appropriées, cinq ateliers seront organisés sous les thématiques du genre : Transformation du manioc et de la banane, de l’odika et de l’arachide, de la pâtisserie moderne et des jus locaux à base d’ananas, d’oseille, de gingembre et de yaourt.        

Flavien Hekeella, directeur de cabinet et représentant du Ministre d’Etat, Paul Biyoghe Mba à ce programme de formation, a tenu à rappeler que l’autonomisation de la jeunesse reste depuis toujours une préoccupation majeure pour le gouvernement, dont les efforts multiformes, ont permis aux jeunes de jouer un rôle plus actif dans la vie de la nation.  

Daisy Ntongono

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE