Accueil Société Suppression  du ministère de l’égalité des chances: Place à la méritocratie...

Suppression  du ministère de l’égalité des chances: Place à la méritocratie et à la performance

PARTAGER
©DR

C’était devenue le sujet de la principale arme de la gente féminine pour  revendiquer et accéder à des postes de haute responsabilité. La suppression de ce ministère par Ali Bongo vient, non seulement relancer le débat sur la politique de l’égalité des chances,  mais également s’interroger sur  la place de la femme dans les nouvelles politiques de développement de l’équipe Julien Nkoghe Bekale.

Le Programme pour l’Égalité des Chances devait favoriser l’autonomisation des femmes. Pour y arriver, le numéro un Gabonais, a mis en place plusieurs programmes pour permettre aux femmes de se prendre en charge et d’avoir plus d’opportunités pour développer leur potentiel.  Pour s’y faire, de nombreuses structures ont été mis en place pour que le programme de l’égalité des chances dans l’emploi, la formation, l’accès aux responsabilités gouvernementale et administrative soit une réalité au Gabon. Cause de l’entrée de nombre de femmes, lors du premier gouvernement de 2016, avec à la clé un ministère dédié à l’égalité des chances. Trois ans après, il semble que le chef de l’Etat ne soit plus favorable à ce programme. En tous cas, la suppression de ce ministère et  la réduction du nombre de femme dans ce nouveau remaniement illustrent bien ces faits. Une inégalité qui se traduit par 6 femmes pour 23 hommes et qui commence à susciter des questionnements.  L’Egalité des chances est–elle encore une réalité au Gabon ?

 Une chose est sûre, les femmes vont désormais batailler dure, comme les hommes, pour accéder aux  postes de responsabilité.

PARTAGER