Accueil Société Subdivision des travaux publics au Gabon: Des Administrations moribondes ?

Subdivision des travaux publics au Gabon: Des Administrations moribondes ?

PARTAGER
DR.

Les administrations des subdivisions des travaux publics de l’arrière- pays semblent désormais exister  que de nom. Les agents de l’Etat et les populations qui ont souvent bénéficié, il y a quelques années encore, des bons services et travaux réalisés par ces subdivisions ne savent plus à quel saint se vouer.

Absence d’engins, de matériels et d’outils de travail, les subdivisions des travaux publics sont désormais l’ombre d’elles-mêmes. Résultats des courses,  depuis quelques années, toutes ces administrations n’accomplissent  plus  leurs missions. Le gouvernement qui dépense des milliards de FCFA, pour payer les salaires de ces fonctionnaires, semble ne pas s’inquiéter. De même, les présidents des conseils départementaux, qui auraient pu adresser des correspondances au ministère de tutelle, sont également restés motus et bouche cousue sur l’absence de ces agents sur le terrain. Des routes et autres structures qui auraient dû connaitre une réhabilitation des services  des subdivisions des travaux publics, sont à l’abandon.  L’Etat qui a décidé de remettre à l’Agence Nationale des Grands Travaux et des infrastructures (ANGTI), toutes les  prérogatives de la direction générale  des travaux publics, devrait commencer  à s’interroger sur l’utilisation des budgets affectés à ces administrations quasiment inexistantes.  

ADN

PARTAGER