Souvenir : AMO ; deux ans déjà.

Souvenir : AMO ; deux ans déjà.

122
0
PARTAGER
L'opposant André Mba Obame, image, premier anniversaire.

12 avril 2015 ; 12 Avril 2017, cela fait deux ans, jour pour jour que l’opposant André Mba Obame a été rappelé à Dieu. Hier, ses proches et sa famille politique lui ont rendu hommage.

Difficile d’effacer de la mémoire cet homme. André Mba Obame, le principal adversaire d’Ali Bongo à l’élection présidentielle anticipée de 2009.

Amortie par la maladie, André Mba Obame avait quitté le pays pour se faire soigner sous d’autres cieux. D’abord en Afrique du Sud, puis en Tunisie, avant de succomber aux rongeurs de sa maladie le 12 avril 2015 à Yaoundé au Cameroun, son dernier refuge.

A Libreville et sur le territoire gabonais, la nouvelle de sa mort a effondré plus d’un, tant sa famille politique, que sa famille biologique, où encore ses nombreux fans à travers le pays.

On se souvient que le scenario de ses funérailles fut perturbé, par la population au niveau de Libreville, qui, après avoir eu vent d’un hommage d’Ali Bongo à l’opposant à l’aéroport de Libreville décida de ne pas le laisser partir à Medouneu,  son village natal, pour son report éternel.

Hier donc, pour son deuxième anniversaire de décès, sa famille politique l’Union Nationale et ses nombreux amis politiques, ont pris part à une messe de requiem en la paroisse saint Jean Baptiste, puis au dépôt d’une gerbe de fleure sur la tombe de l’illustre disparu à Medouneu.

Dans un communiqué publié dans la presse, l’Union Nationale, parti politique dont il est fondateur, organisera une messe en sa mémoire le mardi 18 avril prochain, à la cathédrale Louis Marie Grignion de Montfort, au Bas de Gué-Gué, dans le premier arrondissement de Libreville.

Samora Royal  

 

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE