Accueil Société Sogatra:Justin Ndoundangoye annonce les couleur

Sogatra:Justin Ndoundangoye annonce les couleur

PARTAGER
DR.

A peine arrivé au gouvernement comme ministre des transports et de la logistique, l’ancien secrétaire exécutif de l’Autorité de régulation du transport ferroviaire, Justin Ndoundangoye, vient de poser un acte plein de symbole, en virant de son poste le directeur de l’exploitation de la Sogatra Eric Etoughe.

Seulement à la Sogatra, cette éviction du directeur de l’exploitation est mal accueillie par le personnel, qui pense que pour faire la lumière sur la situation chaotique de la Société Gabonaise de Transport, il faut faire appel à tous ces noms qui ont géré cette entité parapublique. Car, pour le personnel, chacun des directeurs généraux passés à la tête de la Sogatra, y est pour beaucoup dans le marasme que connait cette société.

En effet, dans le cadre de l’opération de salubrité qui a cours en ce moment à la société gabonaise de transport terrestre, le nouveau patron des transports et de la logistique  a pris la décision de virer de son poste, Eric Etoughe qui en était le directeur d’exploitation. Au sein de la Sogatra, l’homme est plutôt connu comme maître de la pluie et du beau temps. Il a joué un rôle et pas des moindres au sein de cette entité, dans tous les sens du terme.

Ici, la question est de savoir si la longévité d’Eric Etoughe en qualité de directeur de l’exploitation fait de lui le seul coupable parfait dans la situation que connait la Sogatra. Faut-il le rappeler Eric Etoughe a vu pas mal de DG passer à la Sogatra. Quand les DG sont virés, lui, il reste intouchable. Allez y savoir pourquoi.

L’autre décision prise, est celle du DG, Alphonse Oyabi Gnala. Le tout nouveau patron, jusque-là, muet comme une carpe de a suspendu plus de cinq hauts cadres de l’entreprise, dont son chargé d’étude, Jonas Mabignath, l’agent comptable, Georges Banzanza, la chef de service ressources humaines Pulchérie Aicha Ndoulou, le chef de service achat et approvisionnement Hugues Ndjongo et le chef de service station carburant Hugues Gaston Anthouet. Ces derniers ont été mis à l’écart de leurs postes de responsabilités dans le cadre de l’audit que connait actuellement la maison. Une suspension qui en dit long sur le climat social qui prévaut actuellement à Sogatra. Car, ces derniers, selon certaines sources, en raison de poste de responsabilités, pourraient empêcher le bon déroulement de cette opération. D’ailleurs, l’initiateur de cet audit, le PCA de la Sogatra, Alexandre Désiré Tapoyo, laissait déjà entendre qu’il avait été intimidé par certains pour faire annuler cet audit.

  Reste maintenant à savoir si cet audit dont les résultats sont attendus permettra à la Sogatra de sortir de cette léthargie. Le personnel connait toujours de lourds impayés de salaires, de même qu’une grosse ardoise à la CNSS. Non sans oublier les recrutements complaisants dont est victime cette entreprise. Et un parc automobile toujours obsolète.

 

PARTAGER