Accueil Société Social : l’élan de solidarité d’Alexis Bengone et ses adjoints

Social : l’élan de solidarité d’Alexis Bengone et ses adjoints

PARTAGER
Photo de famille avec les victimes/pyramidmdiagabon.

Le weekend écoulé, les responsables de la mairie du deuxième arrondissement de Libreville, en tête desquels Alexis Bengone, sont allés remettre un lot de matériaux de construction en soutien à une personne handicapée dont la maison a été réduite en cendres, il y a plus de trois mois au quartier Sotéga.

Jean Claude Minko, personne à mobilité réduite et membre de la fédération des personnes handicapées du Gabon, a bénéficié d’un soutien de matériaux de construction de la part de la mairie du deuxième arrondissement de Libreville. Un soutien  réalisé à partir d’une demande du service social de cette fédération après une enquête sur la perte des biens suite à l’incendie dont a été victime Jean Claude Minko.

Dans le lot qui constituait le don, on pouvait voir du sable, du gravier, des brouettes, des pioches, des briques  et une enveloppe pour payer la main d’oeuvre.

Il faut dire que depuis cet incendie, la famille Minko est condamnée à vivre dans une chambre. Toute chose qui n’a pas laissé insensible le maire de cet arrondissement, Alexis Bengone et ses adjoints, qui sont eux-mêmes allés remettre ce don. « Nous ne pouvons rester insensibles face à une telle situation. Nous sommes venus vous remettre la modeste contribution de la mairie du deuxième arrondissement, comme vous l’aviez formulé dans votre demande ».

Aussi, Alexis Bengone a déploré le fait qu’il n’y est pas encore une véritable politique de décentralisation qui permettrait à une mairie comme celle du deuxième arrondissement de s’occuper de ses administrés, comme cela se passe sous d’autres cieux.

Régis Mihindou, a au nom de la fédération qu’il préside, remercié les autorités municipales du deuxième arrondissement qui ne sont  pas à leur premier geste. « Nous sommes très touchés par cet élan de solidarité. Car vous venez en aide non pas à Mr Minko, mais à toute la communauté  des personnes handicapées de votre circonscription politique ».

A noter qu’en plus de ce soutien, la mairie du deuxième arrondissement avait réhabilité, dans un passé récent, les lieux d’aisance du siège des personnes handicapées situé en plein centre de Nkembo. 

PARTAGER