Situation politique actuelle L’appel de Lord Ekomi Ndong à la jeunesse

Situation politique actuelle L’appel de Lord Ekomi Ndong à la jeunesse

145
0
PARTAGER

Lord Ekomi Ndong, membre du mythique groupe de Hip-hop Mauvhaozalaine vient de sortir de sa réserve, en envoyant un message fort à la jeunesse gabonaise.

De par ses nombreux titres, Lord Ekomi Ndong a toujours interpelé les uns et autres sur la situation du Gabon. De même qu’il a décrié avec son compère Matt Seigneur Lion, la manière dont le Gabon est gérée depuis Bongo père. Au regard donc de la teneur de leurs textes, ils sont parfois obligés de se refugier dans l’Hexagone.

Ne pouvant rester insensible à la situation politique actuelle du Gabon,  Lord Ekomi Ndong en appelle à clairvoyance de la jeunesse. Surtout depuis que plusieurs activistes été mis aux arrêts et que d’autres son en cavale. Justement sur ces arrestations voici ce que le rappeur dit à l’endroit de la jeunesse. « Je pense que les personnes concernées peuvent mieux justifier leur attitude que moi. Pourquoi est-ce qu’ils sont silencieux face à ces arrestations, il serait pertinent de le leur demander à eux même ». Il continue : « Je peux par contre dire pourquoi je réagis avec les moyens qui sont les miens. C’est parce que je pense qu’il est important que la jeunesse réapprenne à s’offusquer de ce qui se produit devant elle. Il faut qu’on apprenne à nous mêler de ce qui nous regarde. Alors que jusqu’ici il existe une caste de la société qui peut se permettre tout et n’importe quoi parce que la grande partie d’entre nous est installée dans une sorte de “on va encore faire comment” On appartient à une génération qui ne se permet même pas de s’indigner. Pourtant “non” est un mot d’une syllabe qui demande une fraction de seconde pour être prononcé. Il faut qu’on réapprenne à dire non quand on est face à n’importe quoi. Il y a peut-être des détails propres à chaque arrestation que je ne connais pas. Mais si on s’en tient à ce que je sais, si un jeune est intimidé ou menacé parce qu’il n’est pas d’accord avec le régime il faut qu’on réagisse. »

S’agissant de son dernier titre qui a un lien avec la situation politique actuelle dans notre pays, le jeune rappeur s’explique : « Personnellement, je réagis avec les moyens qui sont les miens. J’ai spontanément écrit une chanson intitulée “haut les mains ” et je compte parmi les parrains d’un dispositif de lutte contre les arrestations arbitraires à l’échelle panafricaine. Ça fait partie de mes contributions au combat contre certains de nos mauvais  régimes africains ». Lord Ekomi Ndong termine sur ces propos : « Je ne fais que ça. Je me tiens informé et j’informe à mon tour. Au-delà du jeu de mot, ma musique est un moyen efficace de briser le silence ; c’est pourquoi j’ai écrit, enregistré, mixé, et livré un titre sur cette actualité. La chanson s’intitule ‘’HAUT LES MAINS’’. Dans le même temps, je participe à la mise en place d’un dispositif de lutte contre les arrestations irrégulières dénommé “Alerte Arrestations Arbitraires” que je parraine avec d’autres artistes africains engagés. »

A la jeunesse donc d’utiliser sa clairvoyance.

Boris Biyoghe

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE