Accueil Société Show-biz : Edgar Yonkeu entendu à la HAC ce matin

Show-biz : Edgar Yonkeu entendu à la HAC ce matin

PARTAGER
Edgar Yonkeu en compagnie de Créol/(c)DR.

 Le patron de la  maison de production Direct Prod a été entendu par la Haute Autorité de la Communication, dans le cadre de la dépravation de mœurs. Alors que l’institution de régulation des médias au Gabon avait suspendu son artiste pour des oeuvres jugées obscènes, Edgar Yonkeu s’était fondu dans un communiqué publié sur la page facebook de sa maison de production.

En pleine tempête avec ses articles, le patron de Direct Prod n’a pas fini de faire la une des médias. Edgar Yonkeu, qui a été invité à donner sa version des faits sur les reproches de Créol, Tina et Dj Flo sur la radio Urban FM, a répondu ce mercredi 31 octobre à une  convocation de la Haute autorité de la communication. Celle-ci fait suite, à son post au lendemain de la suspension de son artiste de l’époque Créol, dont le régulateur avait jugé ses œuvres musicales obscènes. la censure n’a jamais été bonne et nous ramène toujours à des sentiments qui ne sont pas positifs pour le censeur ; avait écrit Yonkeu sur la page facebook de Direct Prod

Mais pour les responsables de la HAC, Edgar Yonkeu, n’avait pas à publier  un tel post, qui viserait à recadrer les décisions de l’organe régulateur des médias au Gabon. Toute chose qui lui a valu une convocation, à laquelle, il a répondu ce matin.

Cette rencontre, non amicale entre le patron de Direct Prod et les conseillers membres de la HAC visait un seul objectif, mieux comprendre le contenu du post signé du producteur de Créol.

Pour le producteur incriminé : « il n’était pas question de rentrer en  conflit avec la Haute Autorité de la communication ». a-t-il conclu.

PARTAGER