Accueil Société SEEG : la direction générale étonnée par l’appel à la grève du Syntee+

SEEG : la direction générale étonnée par l’appel à la grève du Syntee+

PARTAGER
Siège de la SEEG à Libreville/©DR.

C’est depuis ce matin qu’a débuté, sauf changement de dernière minute, la grève générale illimitée appelée par le syndicat national des travailleurs du secteur de l’eau et de l’énergie. Si pour le Syntee+, les points 3 et 4 inscrits dans le cahier de revendications sont principalement les raisons de ce nouveau débrayage des services de dame SEEG, la direction générale indique plutôt être surprise par ce énième appel à la grève.

Dès l’annonce de la grève générale illimitée par le syndicat national des travailleurs des secteurs eau et énergie, le ministre de tutelle Tony Ondo Mba s’est aussitôt entretenu avec la direction générale de la SEEG, pour connaitre les raisons de énième appel à la grève et de tout mettre en œuvre pour éviter les désagréments auprès des usagers. Si la direction générale ne semble pas surprise des points de revendications du Syntee+, par ailleurs, elle s’étonne plutôt de  cet appel énième appel à la grève générale. D’autant plus que, selon elle, « les prédispositions au dialogue social ont été mises en place ». De plus a-t-elle indiqué, « son incompréhension  sur un appel à la grève, alors qu’aucun procès-verbal (PV) ne permet d’acter de la fin des discussions avec les partenaires sociaux ».

De son côté, le Syntee+, a indiqué via une  correspondance adressée aux agents de la SEEG les points inscrits lors de son dépôt de préavis de grève. A savoir: la régulation totale par la CNSS de la situation des retraités SEEG, poursuite judiciaire de toute personne portant atteinte à l’intégrité physique d’un agent  en plein exercice de ses fonctions, l’audit des comptes de la période de réquisition et le paiement de la prime de résultat avec clarification des résultats de l’exercice 2018 en juin 2019 ».

Si les deux premier points ne semblent pas inquiétés ou ont été satisfaits  le Syntee+, en revanche, il y aurait du blocage sur les points 3 et 4 du cahier de charge. Toute chose qui serait à, l’origine de cet appel à la grève illimitée. « Chers collègues, le Syntee+ comme a comme à son habitude et au regard des blocages rencontrés sur les points 3 et 4, appelle l’ensemble du personnel à observer un mouvement de grève générale illimitée » a indiqué Sandrine Ogoula, président du Syntee+.

PARTAGER