Accueil Société Le Coin santé : Lambaréné doté d’un centre de recherche médical

Le Coin santé : Lambaréné doté d’un centre de recherche médical

PARTAGER
©DR

Quel est l’état réel de la recherche médicale au Gabon ? Une question qui a trouvé une réponse on ne peut plus exhaustive récemment, lors de l’inauguration et  du lancement des activités du Cermel, le centre de recherche médicale de Lambaréné.

La ville du grand blanc qui désormais dispose du CHUL (Centre Hospitalier Universitaire de Lambaréné) a eu le mérite d’abriter en son sein, le tout premier Cermel, le centre de recherche médicale de Lambaréné. Au cours de la cérémonie inaugurale à laquelle Jean De Dieu Moukagni Iwangou représentait le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, c’est le Professeur Peter Kremsner le Président du Conseil d’administration qui a intervenu à la première phase de la rencontre. Les préliminaires consistaient  à présenter la situation exacte de la recherche scientifique au Gabon ; tout en revenant sur les pathologies majeures.

Devant d’imminents universitaires et personnels de santé, les exposants ont ainsi présenté  les rôles et missions de Cermel, les maladies les plus redoutables ; « les vaccins antipaludéens non sans évoquer leurs travaux sur la tuberculose » : qualité de travaux qui donne à ce centre, sa place de leader incontesté en Afrique centrale. Les autorités politique à l’instar de l’Adjoint au Maire de la ville de Lambaréné Armand Mouloungui n’a pas manqué de remercier le Chef de l’Etat pour avoir doté Lambaréné de si grandes infrastructures qui attisent envie et convoitise.

 Tout ému, Le Professeur Peter Kremsner à la fin de cette cérémonie a dit son satisfecit «  je suis pleinement satisfait… D’imminents Professeurs ; Docteurs et chercheurs du monde entier ont répondu  à notre invitation et les communications ont fortement été appréciées ».

Cette aventure qui a commencé en 1913 avec la création de l’hôpital Schweitzer n’a de manière concrète, pu être ce qu’elle devait être qu’en 2011 avec la mutation de l’URM (Unité de Recherche Médicale)  ouverte en 1992 en Cermel.

Jouissant d’une autonomie financière, son budget annuel est de 2,6 milliards de francs CFA ; il  emploie 200 personnes et compte 6 laboratoires.

JB

PARTAGER