Santé : La CNAMGS réagit à la décision du SYPHARGA.

Santé : La CNAMGS réagit à la décision du SYPHARGA.

171
0
PARTAGER
DR.

Après la décision du SYPHARGA (Syndicat des Pharmaciens du Gabon), de suspendre ses prestations  auprès des  assurés CNAMGS, si l’ardoise de 4 milliard de fca n’est pas épongée, cette dernière a réagit,  par le billet de son directeur général, Pr Michel Mboussou dans un  communiqué, publié dans le quotidien l’Union du 28 juillet dernier. De ce communiqué, il ressort que les règlements sont d’ores et déjà disponibles à son agence comptable.

 « Suite au préavis de 10 jours que l’Assemblée Générale du Syndicat des Pharmaciens du Gabon (SYPHARGA° a donné à la CNAMGS pour régler les encours de sa dette vis-à-vis des pharmaciens, la CNAMGS informe que les retard de paiement sont dus à un dysfonctionnement technique survenu sur la chaîne de la dépense », déclare la CNAMGS, dans son communiqué.

Fallait-il arriver à de tels extrêmes pour que la CNAMGS réagisse, afin de ramener un semblant de sérénité dans le suivi et la prise en charge des assurés Gabonais économiquement faibles? Serait-on tenter de s’interroger.

Il faut  rappeler que cette dette accumulée par la CNAMGS, a conduit à des incidences majeures sur le fonctionnement des pharmacies. Incidences  qui se traduisent par : une difficulté à honorer leurs charges courantes. Même difficultés chez les  grossistes qui ont du mal aujourd’hui à passer les commandes à l’étranger pour ravitailler les petites pharmacies.

La dette sera-t-elle payée dans son entièreté? La chaîne de dépense de la Cnamgs a-t-elle finalement été bien huilée pour que de telles situations ne se répètent? Wait and see.

 

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE