Samu social Gabonais : le synatrass en colère !

Samu social Gabonais : le synatrass en colère !

266
0
PARTAGER
Les responsables du syndicat/ pyramidmédiagabon.com

Le ministre de la prévoyance sociale et les responsables de la Direction Générale des affaires sociales sont dans  des sales draps. En cause, la montée au créneau des responsables du syndicat national des travailleurs du secteur social ( SYNATRASS), qui viennent de dénoncer  la mauvaise  gestion du projet du SAMU Social et la non maitrise  par  son coordinateur  des objectifs dudit projet.

Institué en l’an 2000, à l’initiative du ministère en charge de la prévoyance sociale, le projet du Samu social lancé la semaine dernière par le ministre de tutelle,   est contesté par les professionnels  du ministère des affaires sociales. Pour ces derniers, les orientations que son nouveau coordinateur voudrait donner au  projet ne coïncident pas avec les orientations initiales inscrites  dans le décret N°290/PRMSASSF  portant création,  attribution et organisation du service d’aide mobile d’urgence sociale en République gabonaise.  Pour les membres du SYNATRASS, ce nouveau Samu social, n’est qu’un Samu médical bis, car, « la singularité de la mise  en œuvre du projet doit toujours s’entendre  sur le forme et quant au fond, comme un projet authentiquement social et non sanitaire, et qu’en conséquence, ledit projet en souffrance cruelle de mise en œuvre, ne saurait être dévoyé et s’inscrit aux antipodes de l’esprit formellement édicté par le décret n°00/290/PR/PRMSASSF  » a lâché Roger Ondo Abessolo, le secrétaire exécutif  national, du synatrass.  Avant d’ajouter que, « l’opérationnalisation   du SAMUS n’aura in fine un franc succès qu’à la condition que les postes y afférents, à pouvoir relèvent réglementairement des cadres « maison prévoyances » qui, à l’origine, l’ont conçu et élaboré dans la perspective de son organisation et de son fonctionnement tant attendus » dit–il.

Le climat est devenu délétère,  les cadres du ministère de la prévoyance sociale, à travers leur syndicat, sont désormais décidés, à récupérer  leur projet, dont l’actuel coordinateur le docteur  Wenceslas Yaba,  voudrait s’accaparer au profit du ministère de la santé, quand bien même, le projet n’a jamais été conçu pour l’une des directions du ministère de la santé.

ADN

 

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE