Accueil Société Reprise des cours : ça coince toujours

Reprise des cours : ça coince toujours

PARTAGER
Timide reprise des cours à Libreville/©DR

En lieu et place du gouvernement, via le ministère de l’éducation nationale, c’est plutôt les syndicats de ce secteur qui donneront le mot d’ordre de la reprise des cours dans le pays. C’est en tout cas, la décision prise hier au cours d’une réunion, ministre de tutelle et syndicats.

A l’allure où vont les choses, pas évident que la reprise des cours ait lieu au courant de cette semaine. Hier encore, au cours d’une réunion entre le ministre de l’éducation nationale Patrick Daouda Mouguiama et les syndicats de ce secteur, les partenaires sociaux ne semblaient pas être d’accord avec le membre du gouvernement, qui n’a fait que déplorer la non reprise des cours « perdre une journée de cours ne se rattrape pas », a-t-il fait savoir à ses hôtes.

Mais pour les syndicats, pas question que les parents envoient déjà leurs enfants à l’école tant que les mesures de sécurité proposée par le gouvernement ne sont encore effectives. « Pour l’instant, nous demandons aux enfants de rester à la maison, les cours ne reprendront pas tant que les choses ne seront pas claire ». A laissé entendre Fridonlin Mve Messa, secrétaire générale du Sena.

Faut-il le rappeler, l’arrêt brutale des cours a été provoqué par une supposée vague d’enlèvements des enfants de moins de 5ans dans le pays. La réunion de cet après-midi, va déterminer les uns et les autres sur une reprise ou non des cours.

PARTAGER