Accueil Société Régularisation des salaires des enseignants des grandes écoles : Plusieurs cas d’omission...

Régularisation des salaires des enseignants des grandes écoles : Plusieurs cas d’omission signalée

PARTAGER
©DR.

Les enseignants des grandes écoles issus des promotions 2015 et 2016, en grève illimitée depuis le mois de janvier,  pour la régulation de leurs salaires ont eu gain de cause. Depuis le 12 mars dernier, leur ministère de tutelle a sorti une liste des enseignants devant percevoir dès cette fin de mois , leur du. Une nouvelle qui ne fait pas que des heureux, puisque plusieurs omissions ont été signalées à la publication de cette liste.

Sur les 1600 grévistes, l’on  ne connaît pas vraiment le nombre d’enseignants ayant retrouvé leurs noms sur cette fameuse liste. D’autant plus que bon nombre  enseignants ne retrouvent pas leur nom. Pour ces derniers, il leur a été conseillé pour ceux qui sont en province de rallier Libreville pour entamer des revendications. L’une des enseignantes de la promotion 2015 n’ayant pas retrouvé son nom, nous a révélé que même les promotions 2017 ont été prises en compte, chose qu’elle ne comprend pas, puisqu’elle est issue de celle de 2015 : « C’est vraiment du n’importe quoi. Normalement, mon nom devrait y apparaître puisque je suis issue des précédentes promotions ! ».

Le porte-parole de ce collectif  a annoncé, selon une source proche de ce dossier, qu’il ne suspendrait pas le mouvement, avant que tous les grévistes aient été pris en compte. L’on en vient à se poser les questions suivantes: pourquoi des omissions ? Pourquoi oublier les promotions 2015 et prendre en compte celle de 2017 ? Pourquoi toute cette cacophonie ? D’autant plus que ces erreurs pourraient encore contraindre ceux étant à l’arrièr pays à effectuer des voyages qui auraient pu être évités tout simplemen

PARTAGER