Accueil Société Journée de la femme: Mettre fin aux discriminations

Journée de la femme: Mettre fin aux discriminations

PARTAGER
DR.

La vingtième édition de la journée nationale de la femme, célébrée cette année le 24 avril, commémore non seulement la femme, mais aussi et surtout  les droits de celles-ci et entend éliminer les discriminations faites aux femmes.

Célébrée cette année sous le thème  «  la prise en compte des femmes rurales et autochtones : gage d’un développement inclusif et durable », la 20ème édition de la journée nationale de la femme, a été l’occasion de mettre l’accent sur la nécessité d’éliminer toutes  formes de discrimination à l’égard des femmes.« Ce thème est en adéquation avec les préoccupations de la 62ème session de la condition de la femme qui s’est tenue au siège de l’Organisation des Nations-Unies à New-York, à laquelle le Gabon a pris part. La réflexion suggérée par ce thème, vise la femme vivant en milieu rural sans ostracisme. En choisissant ce thème, l’objectif du gouvernement de la République est de susciter un intérêt réel autour de la femme rurale dans tous les domaines, et de créer une synergie multidimensionnelle entre la femme rurale et celle de la ville », a indiqué le ministre de la famille et de la protection de l’enfance, Josué Mbadinga Mbadinga.

En effet, la pertinence du thème choisi permet, selon les autorités, d’approfondir la réflexion en vue d’enrichir et d’affiner les programmes pour une meilleure prise en charge de la femme rurale dans les politiques publiques. « Promouvoir la femme, c’est prendre en compte les femmes de toutes les catégories, de tous les milieux et de toutes les conditions. C’est aussi et surtout lutter contre la pauvreté, les préjugés, les discriminations et l’exclusion sociale. Promouvoir la femme rurale, c’est soutenir l’économie et le développement rural, consolider et matérialiser les efforts d’intégration nationale. En somme, la femme rurale mérite un soutien et un encadrement spécifiques», a poursuivi le membre du gouvernement.

Le ministre a conclu en affirmant que le gouvernement, avec le concours des partenaires au développement, mettra tout en œuvre pour rendre plus lisible et opérationnelle cette grande vision de l’Exécutif.

Daisy Ntongono

                              

PARTAGER