Accueil Société Prison centrale de Libreville : Le conseil d’Etienne Ngoubou exige la libération...

Prison centrale de Libreville : Le conseil d’Etienne Ngoubou exige la libération immédiate de son de client

PARTAGER
DR.

Etienne Ngoubou, ancien membre du gouvernement, incarcéré à la prison centrale de Libreville, serait, à en croire son conseil, privé de visites de ses proches.

Les nouvelles qui parviennent de la prison centrale de Libreville, ne sont pas pour améliorer l’image de cet établissement pénitencier dont les cas de non respect des droits de l’homme sont tout le temps décriés.

L’ancien membre du gouvernement Etienne Ngoubou, qui y séjourne depuis janvier 2017, serait, selon ses conseils, victimes des cas de violence et privé de visites de ses proches.

Est-il besoin de rappeler que Etienne Ngoubou, est en détention préventive depuis Janvier 2017 à la prison centrale de Libreville. Ce, dans le cadre de l’opération Mamba, dont-il est soupçonné d’avoir détourné les deniers publics.

Pour ses avocats, « il est dans l’incapacité de recevoir, dans le respect de sa dignité, les visites de sa femme qui, depuis son arrestation lui apporte à manger chaque jour, la prison étant défaillante à lui procurer de quoi s’alimenter ».

Pourtant, en raison, de son état de santé, confirment ses avocats, leur client devrait bénéficier d’une alimentation précise.

S’agissant des soupçons qui pèsent sur leur client, le collectif des avocats de l’ancien membre du gouvernement explique qu’ « à ce jour, il ‘est démontré aucun détournement, puisse lui être imputé. Ce, d’autant plus qu’aucun montant n‘est précisé et qu’aucune ligne budgétaire n’est visée par la prévention.

Au regard donc de toutes ces procédures non respectées dans le cadre de cette détention, le conseil de l’ancien membre du gouvernement, indique que son client mérite les droits. Et que, faute de preuves et d’un jugement un an après sa détention, le conseil de M. Ngoubou exige tout simplement sa libération immédiate.

PARTAGER