CES : Ndémezo’o assèche le personnel

CES : Ndémezo’o assèche le personnel

338
0
PARTAGER
DR.

Une nouvelle grève pourrait être lancée au Conseil Economique et Social dans les tous prochains jours, par le personnel de cette institution. A en croire le personnel visiblement désabusé, la réduction de 30% de ses primes en serait la raison.

Même pas trois mois à la tête de cette institution, René Ndemezo’o Obiang, le président du conseil économique et social annonce déjà ses couleurs, ou du moins de ce que pourra vivre le personnel durant son séjour. Selon certaines indiscrétions, René Ndemezo’o Obiang vient de pondre une note qui réduit au moins de 30% les primes du personnel du Conseil Economique et Social. Toute chose qui a mis les agents dans une colère noire. Eux qui ne gagnent pratiquement rien. « Nous n’avons rien, nos primes varient entre 200.000 et 400.000F. Les réduire ne fera que nous enfoncer ». S’est indigné un agent du CES.

Il faut surtout dire que ce qui met les agents en colère, c’est le fait que le président de l’institution, a lui-même les primes hors normes et refuse de les revoir à la baisse. Même le cabinet, selon le personnel, n’a pas vu ses primes baissées. « On a l’impression que cette réduction ne concerne que nous le personnel, le président et son cabinet gardent les primes ». Ajoute un autre agent

Suite à un préavis de grève déposé par le syndical du CES, des négociations auraient débuté entre les agents et certains membres du cabinet.      

Selon une source du CES, il est question pour le président de cette institution d’assécher le personnel, pour gâter son impressionnant cabinet.

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE