Mouila/Mouvement d’humeur : le pont de la Ngounié bloqué

Mouila/Mouvement d’humeur : le pont de la Ngounié bloqué

254
0
PARTAGER
DR.

C’est suite à la disparition de deux enfants Tsogho, que cette communauté ethnique s’est révoltée en barricadant le pont de la Ngounié qui relie les deux arrondissements de la ville. Cette situation a occasionné des affrontements entre forces de l’ordre et habitants.

D’après les aveux du grand-père des enfants disparus, il aurait vendu les enfants à des personnes dont l’identité reste inconnue. Ces deux enfants respectivement âgés de 4 et 5 ans, appartenant à la communauté tsogho du regroupement des villages Mokabo, situé à 18km de Mouila, restent introuvables. Malgré ces aveux, la police n’a pas pu retrouver les deux enfants. Ainsi, la famille s’est tournée vers un Nganga qui  a révélé que les enfants seraient toujours vivants, mais détenus dans un temple ésotérique situé à proximité du lycée technique de Mouila.

L’inefficacité des autorités face aux aveux du grand père et aux révélations du Nganga, ont poussé les membres de la communauté à barricader le pont Ngounié qui relie les deux arrondissements dans la ville de Mouila. C’est désormais un bras de fer qui est engagé entre les forces de l’ordre et les habitants de cette partie de la ville.

Question : comment comprendre qu’un grand père puisse vendre, comme du bétail, ses petits-enfants ? Pour le moment, le ‘’papy’’ médite sur son sort dans les geôles de la prison de Mouila.

Emmanuela Makeghele.

 

 

Facebook Comments

AUCUN COMMENTAIRE