Accueil Société Ministère de l’agriculture : les syndicats en guerre contre l’Agasa

Ministère de l’agriculture : les syndicats en guerre contre l’Agasa

PARTAGER
La police de l'Agasa/©DR

Le climat est de plus en plus délétère au ministère de l’agriculture, où les syndicats ne manquent plus de critiquer les attitudes de l’agence gabonaise de la sécurité alimentaire (Agasa), qui  va désormais  plus lois que ses prérogatives.

La guerre est désormais ouverte entre les techniciens et autres syndicales du ministère de l’agriculture et l’Agasa. Les premiers critiques vertement l’agence gabonaise de la sécurité alimentaire qui semble-t-il a  décidé de marcher sur les plates-bandes des autres. Il faut dire que l’attitude de l’Agasa à mettre son nez sur les missions qui ne sont pas les siennes, conduit les autres techniciens à se tourner les pouces et à ne rien faire.

Pourtant, indiquent les syndicats, les missions de l’Agasa sont plutôt bien définies : « prévention, évaluation et gérance des risques sanitaires nutritionnels présents dans les aliments et destinés à la consommation humaines et animales de la production jusqu’à leur distribution ». En un mot, son travail, c’est de « veiller à la sécurité de alimentaire» et non plus. Mais  non, l’Agasa, a plutôt élargi son champ de compétence, qui s’étant désormais à la certification du bois et des animaux sur pied. Pour les syndicats, l’agitation de l’actuelle DG de l’Agasa est du fait qu’elle profiterait de ses  accointances avec le cabinet du ministre de tutelle.

Reste maintenant au patron de ce département ministériel de signer la fin de cette guéguerre, au lieu de trouver les subterfuges qui vont dans le sens de protéger la patronne de l’Agasa, Alia Maeva Bongo Ondimba.

PARTAGER