Accueil Société Météorologie gabonaise/ Une entité en piteux état et des prévisions météorologiques erronées

Météorologie gabonaise/ Une entité en piteux état et des prévisions météorologiques erronées

PARTAGER
Les responsables de la direction de la Météorologie au Gabon/Pyramidmediagabon.

Pour la journée mondiale de la météorologie, une visite guidée à la direction générale de la météorologie du Gabon, a permis de découvrir que les gabonais et les usagers sont trompés chaque jours.

A l’occasion de la commémoration de la journée internationale de la météorologie ce 23 mars, les portes de la direction générale de la météo (DGM) ont été ouvertes au public. Une visite guidée qui a finalement permis de découvrir les raisons des prévisions météorologiques souvent erronés.« Ce qu’il faut d’abord savoir c’est que, toutes les prévisions météorologiques qui vous sont données à la télévision, sont fausses. Car, il n’y a que la direction générale de la météorologie qui est agrée à présenter le journal météo dans une chaine de télévision. Et en ce moment ce n’est pas le cas. Il est donc conseiller de ne pas prêter foi à ces données qui ne proviennent pas de notre structure. Ceux qui proposent ces bulletins météo, vont tout simplement collecter sur internet les données météorologiques faites ailleurs, sans aucune autorisation, pour venir les reproduire à la télévision. Il vous souviendra qu’il y a quelques années de cela, après le journal de 20 heures, il vous était présenté le bulletin météo.Justement, je vous apprends que tout se passait ici dans ce studio. Mais cela ne se fait plus depuis 2015. C’est tout simplement dû au fait que nous ne disposons plus d’outils nécessaires pour le faire. En effet,  faute de maintenance, les appareils utiles pour réaliser ce travail sont aujourd’hui en panne. Par conséquent, nous ne pouvons plus présenter à proprement parlé de bulletin météo », a indiqué le responsable du service de prévision météorologique.

Toute chose expliquerait pas mal d’incompréhension météorologique. A cela s’ajoute, le fait que sur les 12 postes d’observation météorologique que compte le Gabon, juste trois sont encore opérationnels. Ce qui, selon toute vraisemblable, ne permet nullement de garantir une couverture totale et absolue du territoire national.« Il est vrai que pour le moment, il y’a près de neuf postes d’observation qui sont aujourd’hui inactifs. Mais nous espérons que ces centres de météorologie seront réhabilités le plus rapidement possible, pour en effet arriver à couvrir tout le pays. Mais qu’à cela ne tienne, comme vous avez pu le constater, nous disposons des stations satellitaires qui nous permettent de palier au manquement observé des stations qui ne sont pas en activité.Nous reconnaissons que ce n’est certes pas la situation idéale, mais tant bien que mal, nous fonctionnons tout de même, et répondons aux attentes des populations » a déclaré le directeur général de la météo, Gilbert Ondo.

PARTAGER