Accueil Société Médias : la Télévision camerounaise Vision4 écope de 6mois de suspension de...

Médias : la Télévision camerounaise Vision4 écope de 6mois de suspension de diffuser au Gabon

PARTAGER
Le média Vision 4 vient d'écopé 6 mois d'interdiction de diffuser au Gabon/(c)DR.

La Haute autorité de la communication, née des centres du conseil national de la communication, a suspendu la chaine de télévision camerounaise privée Vision4. Le média avait  annoncé, il y a quelques jours, le décès d’Ali Bongo Ondimba, actuellement dans un hôpital à Riyad en Arabie Saoudite.

  Comme il fallait s’y attendre, la Haute autorité de la communication a encore frappé. Cette fois, pas un média local, mais Vision 4, un média privé Camerounais. Cette télévision qui fait  parler d’elle à travers des émissions de  débats écope de 6 mois d’interdiction de diffuser au Gabon. Le média camerounais avait, il y a quelques jours, annoncé le décès de l’actuel président Gabonais. Une information qui n’était pas avérée, d’autant plus qu’après la folle rumeur sur la toile, la présidence de la République via son porte parole, Ike Ngouoni, a donné une communication sur l’état de santé d’Ali Bongo. Pour le palais du bord de Mer, le chef de l’Etat a été admis dans une structure hospitalière à Riyad en Arabie Saoudite, pour cause d’une fatigue sévère, indique le communiqué du palais présidentiel.

Pour la  HAC, à compter de ce 31 octobre, toutes les maisons de diffusion, dont Canal+, TNT Africa et Sat-con ont interdiction de diffuser les programmes  de ce média camerounais pour 6 mois.

A en croire l’institution de régulation des médias au Gabon et dirigée par Raphael Ntoutoume Nkoghe,  le média a porté atteinte à la vie d’autrui et diffusé une information tendant à troubler l’ordre public.

À noter qu’au lendemain de cette fausse information relayée par cette télévision, le rédacteur en chef de Vision4 a demandé officiellement les excuses. 

PARTAGER